Lorient valide la construction d'un bateau-bus à hydrogène

Lorient valide la construction d'un bateau-bus à hydrogène
Lorient Agglomération a validé l’acquisition d’un premier bateau-bus à hydrogène. Représentant un investissement de 5 millions d’euros, celui-ci pourrait être suivi par un second modèle.

En Bretagne, Lorient se met au vert ! Travaillant sur la reconversion de sa flotte de bateau-bus, l’agglomération vient d’acter en conseil communautaire la construction d’un premier bateau à hydrogène. Au total, 5 millions d’euros vont être investis pour cet engin qui sera exploité quotidiennement sur les différentes lignes de la Rade de Lorient.

« Il devra répondre aux exigences de qualité liées à la mise en œuvre d’un service public de transport, tout en offrant une souplesse d’usage permettant son affectation sur les trois lignes régulières » explique l’agglomération qui travaille actuellement avec les élus pour élaborer un cahier des charges précis des performances attendues.

Un deuxième bateau en projet

L’agglomération pourrait rapidement engager le lancement d’un second navire issu de la remotorisation de l’Ar Vag Tredan (photo en tête d’article), un bateau 100 % électrique aujourd’hui immobilisé en raison de pannes répétées.

Pour remotoriser ce navire, Lorient Agglomération étudie actuellement deux solutions : le gaz naturel compressé (GNC) et l’hydrogène. Les résultats des études devraient être connus dans les prochains mois. Le coût du projet est estimé à 2 millions d’euros.