Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

La Manche mise sur les vélos à hydrogène Bhyke

La Manche mise sur les vélos à hydrogène Bhyke
Alors que Paris laisse pulluler les vélos à assistance électrique, le département de la Manche a investi dans des vélos fonctionnant à l’hydrogène, les Bhyke.

Le département de la Manche expérimente cette solution depuis décembre 2017 et entre désormais dans une nouvelle phase d’essais. 20 vélos Bhyke Alpha ont ainsi été achetés, 10 pour le chef-lieu Cherbourg, et 10 autres pour la ville de Saint-Lô. D’autres communes ont aussi montré leur intérêt, Avranches et Granville, ainsi que les îles de Jersey et Guernesey.

Une flotte déjà habituée à l’hydrogène

Techniquement, les Bhyke Alpha sont propulsés par un moteur de 250 W, sont limités à 25 km/h, et ont une autonomie située entre 70 et 100 kilomètres. Comme les voitures ou trains, l’hydrogène stocké réagit avec l’oxygène de l’air dans la petite pile à combustible pour créer de l’électricité, avec pour seul déchet de l’eau.

Outre son autonomie, supérieure à celle des vélos électriques à batteries, le vélo à hydrogène dispose également de sérieux atouts pour son ravitaillement. Comptez 2 minutes, contre plusieurs heures pour son homologue à batterie.

Toutefois, ces vélos restent à l’état de prototype. La technologie est encore chère et il faut en complément financer des stations de recharge. Les différents partenaires du projet ont ainsi débloqué un budget de 723.000 euros pour cette expérimentation de trois ans.

Vous pouvez aussi l’essayer

Pendant 6 semaines, du 15 juillet au 23 août 2019, vous aurez l’occasion de les voir ou les tester si vous êtes de passage à Saint-Lô. Deux sorties hebdomadaires seront prévuse le long de la Vire avec ces Bhyke. En 2018, un parcours « land art » permettait déjà d’apprécier différentes œuvres d’art en longeant la rivière sur ces vélos à hydrogène.