Occitanie : le projet Corridor H2 obtient un prêt de la BEI

Occitanie : le projet Corridor H2 obtient un prêt de la BEI
Engagée depuis 2019 dans le développement de nouvelles énergies à travers un Plan Hydrogène doté de 150 millions d’euros, la Région Occitanie vient de signer un contrat de prêt de 40 millions avec la Banque Européenne d’Investissement dans le cadre du programme Corridor H2.

Porté par la Région Occitanie, avec ses Agences Ad’Occ (Agence de Développement Economique) et AREC (Agence Régionale Energie Climat), le projet Corridor H2 vise au développement d’un écosystème complet autour de l’hydrogène. Celui-ci prévoit d’une part le déploiement d’un réseau de distribution d’hydrogène sur un axe Nord / Sud allant de la Méditerranée à la Mer du Nord, ainsi que les axes autoroutiers secondaires d’Occitanie (A61 et A20 notamment), et d’autre part le développement d’une flotte de véhicules lourds pour le transport de marchandises et de passagers (camions et autocars).

Représentant un investissement global de 110 millions d’euros, le projet Corridor H2 prévoit à horizon 2023 la mise en circulation de plusieurs dizaines de camions et d’autocars à hydrogène, pour la plupart en rétrofit, et le déploiement de 8 stations à hydrogène. Côté énergie, l’installation de deux sites de production d’hydrogène vert est également inscrite au programme régional.




« L’Occitanie s’est toujours positionnée comme pionnière dans le développement de la filière hydrogène sur son territoire. Cette volonté, nous l’avons illustrée dès 2019 par l’adoption d’un Plan Hydrogène vert sans précédent, doté de 150 M€, qui doit notamment permettre de concrétiser l’objectif que nous nous sommes fixés de devenir la 1ère région à énergie positive d’Europe d’ici 2050. Ce contrat que nous signons aujourd’hui avec la Banque européenne d’investissement dans le cadre du projet Corridor H2, illustre de nouveau notre détermination à faire de l’hydrogène l’une des énergies d’avenir en Occitanie. Elle vient également souligner l’importance des liens qui nous unissent à l’Europe, qui à travers le soutien financier qu’elle apporte, vient pleinement participer à la concrétisation de la transition énergétique », a déclaré Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie.