Plastic Omnium se voit en leader de la mobilité hydrogène

Plastic Omnium se voit en leader de la mobilité hydrogène
Désormais présent sur l’ensemble de la chaîne de valeur, l’équipementier français Plastic Omnium affiche des ambitions particulièrement fortes dans le domaine de l’hydrogène.
 
Après avoir annoncé fin octobre la création d’une co-entreprise avec l’allemand ErlingKlinger, Plastic Omnium poursuit sa conquête du marché de l’hydrogène. A l’occasion d’une conférence organisée avec ses investisseurs ce mercredi 25 novembre, l’équipementier français spécialiste des réservoirs à carburant a précisé ses ambitions.
 
« Nos ambitions à long terme dans l’hydrogène sont fortes ; les moyens humains, technologiques et financiers mobilisés sont à la hauteur de ces ambitions » a martelé Laurent Favre, Directeur Général de l’entreprise.
 

Un savoir-faire complet

Réservoirs, piles à combustible et système à hydrogène intégrés. Dans le domaine de l’hydrogène, le savoir-faire de l’équipementier se concentre autour de trois grandes activités. « L’ambition de Plastic Omnium est d’être leader sur chacun de ces segments, en développant une offre technologique et commerciale compétitive » précise le communiqué du groupe. D’ici à 2030, l’industriel vise ainsi 25% de parts de marché sur les réservoirs à hydrogène, entre 10 et 15% sur la pile à combustible et 10% sur le système hydrogène intégré.
 
Une ambition qui passera par une baisse importante des coûts « D’ici 2030, le coût total du système hydrogène pour un véhicule particulier sera de l’ordre de 6 000 à 8 000 euros, rendant ainsi la technologie accessible à un marché de masse » promet l’entreprise.
 

300 millions de CA en 2025

Chiffrant le marché à 200.000 véhicules en 2025 et 2 millions en 2030, Plastic Omnium estime que la mobilité hydrogène se développera d’abord via les bus, camions et utilitaires avant de s’élargir au segment des voitures particulières. A l’échelle mondiale, l’équipementier considère que l’Asie représentera 75 % du marché, suivie par l’Europe (20 %) et l’Amérique du Nord (5 %).



 
En matière de chiffre d’affaires, Plastic Omnium annonce un objectif de 300 millions d’euros en 2025 puis 3 milliards en 2030. Pour tenir cette ambition, le groupe compte investir 100 millions d’euros par an au cours des prochains années. « Ces investissements permettront d’avoir une présence industrielle dans toutes les régions, avec une quinzaine de lignes de production déployées d’ici à 2030 dans des sites existants ou dans des nouvelles usines » détaille le communiqué du groupe.
 
Egalement engagé sur le volet R&D, le groupe compte créer un grand pôle hydrogène à Compiègne. Mobilisant une centaine d’ingénieurs, celui-ci sera financé à hauteur de 30 millions par an dans les 2 à 3 prochaines années.