Hydrogène liquide : Plug ouvre la plus grande usine des Etats-Unis

Hydrogène liquide : Plug ouvre la plus grande usine des Etats-Unis
Mise en service ce mardi 23 janvier par Plug dans l’Etat de Géorgie, l’usine de Woodbine peut produire jusqu’à 15 tonnes d’ hydrogène liquide par jour.

En proie à d’importantes difficultés financières, l’américain Plug vient d’officialiser l’ouverture de la plus grande usine de production d’hydrogène liquide renouvelable des Etats-Unis.

Localisé à Woodbine, dans l’état de Géorgie, le site compte 8 électrolyseurs PEM industrialisés par Plug. Chacun développe 5 MW de capacité, soit 40 MW au total. L’usine, dont la construction a débuté il y a seulement 18 mois, pourra produire jusqu’à 15 tonnes d’hydrogène liquide par jour. Stocké à -253 °C, celui-ci sera ensuite livré aux stations de ravitaillement hydrogène des clients Plug.

« Nous venons de franchir une étape majeure pour Plug et pour l'ensemble de la filière hydrogène » se félicite Andy Marsh, PDG de Plug Power. « La mise en service de cette usine d' hydrogène vert nous positionne comme le principal constructeur d'infrastructures mondiales d'hydrogène, afin de répondre à la demande de nos clients en matière de décarbonisation de leurs activités. »

Un prêt salvateur ?

Si la mise en route de ce nouveau site en Géorgie tend à rassurer les marchés, l’équilibre de Plug reste précaire. Le cours de l’action de l'entreprise a chuté de 70 % au cours des six derniers mois suite à une succession de mauvaises nouvelles, notamment liées à des problématiques d'approvisionnement et de fonctionnement de ses installations. À la fin du mois de septembre 2023, Plug Power disposait de 100,8 millions de dollars de trésorerie et d'équivalents de trésorerie, contre 690,6 millions de dollars à la fin de l'année 2022.

Outre une augmentation d'un milliard de dollars, Plug compte également sur un prêt du ministère de l’énergie américain (DOE) pour réamorcer ses projets industriels. D’un montant de 1.6 milliard de dollars, celui-ci est toujours en cours de négociation. Il permettrait à Plug de financer le déploiement d’autres sites de production et d’étendre sa production d’hydrogène à 200 tonnes par jour. Dans l’attente de l'accord officiel du gouvernement américain, l’entreprise compte rationaliser ses dépenses. Les recrutements seront gelés tandis que le développement de ses deux prochains sites, prévus à New York et au Texas, sera ralenti.
A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.

Annonces