Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Projet Flagships : La France et la Norvège sur la voie de l'hydrogène maritime

Projet Flagships : La France et la Norvège sur la voie de l'hydrogène maritime
Cet innovant projet européen a reçu 5 millions d’euros du programme Horizon 2020 de l’Union Européenne pour soutenir le déploiement de deux navires à pile à combustible en France et en Norvège.
 

Un pousseur fluvial sur le Rhône et un ferry à hydrogène en Norvège

Le projet Flagships contribue à la construction de deux navires à émission zéro : l’un à Lyon et l’autre à Stavanger, en Norvège. Côté français, le pousseur à hydrogène, exploité par la Compagnie Fluviale de Transport (CFT), servira de navire utilitaire sur le Rhône. En Norvège, le ferry alimenté à l’hydrogène transportera passagers et voitures, et sera mis en service par Norled dans le cadre du réseau de transport public local. Flagships promeut ainsi une navigation verte et durable, enjeu national et européen par excellence. Les deux navires fonctionneront grâce à un hydrogène produit à partir d’énergie renouvelable.
 

L’Europe s’engage dans le transport maritime propre

Hege Økland, PDG de NCE Maritime CleanTech (initiateur du projet), a déclaré : « L’UE et l’industrie du transport maritime considèrent l’hydrogène comme un acteur phare dans la lutte contre le réchauffement climatique. Le projet Flagships sera d’une grande importance pour démontrer la viabilité commerciale et l’acceptabilité sociale d’un transport maritime à émission zéro basé sur les piles à hydrogène. »

Une grande partie du projet consiste également à mettre en place des réseaux de soutien européens couvrant la chaîne d’approvisionnement en carburant hydrogène, la conception et fabrication des navires, ainsi qu’une expertise réglementaire importante.
 

Un consortium de 9 industriels européens

Le projet Flagships réunit un groupe de partenaires industriels de premier plan, dont des armateurs, un équipementier maritime, une société de conception de systèmes d’alimentation électrique, un fournisseur de piles à combustible…

Il a démarré le 1er janvier 2019, et les navires à hydrogène seront mis en service en 2021. Matthieu Blanc, Directeur du transport terrestre de la CFT, s’enthousiasme et appelle de ses vœux l’appui de notre gouvernement : « Nous sommes heureux que la Commission Européenne nous soutienne, et nous espérons que les autorités françaises et locales suivront pour aider à la mise en œuvre de ce pousseur à hydrogène dans leur environnement. »