Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Projet HECTOR : des bennes à ordures à hydrogène à l'essai à travers l'Europe

Projet HECTOR : des bennes à ordures à hydrogène à l'essai à travers l'Europe
Dans le cadre du projet HECTOR, sept camions-bennes à pile à combustible seront mis à l’essai dans 5 pays d’Europe. Objectif : démontrer que cette technologie peut réduire les émissions dues au transport routier.
 

HECTOR, des véhicules de collecte de déchets à hydrogène

Coordonné par l’association européenne Hydrogen Fuel Cells and Electro-Mobility in European Regions (HyER), le projet HECTOR a été approuvé en janvier 2019 et durera 4 ans. Il a reçu une subvention de 5,5 millions d’euros dans le cadre du programme INTERREG Europe.

Hector mettra à l’essai des camions à hydrogène en conditions normales d’exploitation, dans 7 sites pilotes d’Allemagne, Belgique, France, Ecosse et Pays-Bas. Les véhicules utiliseront les structures de ravitaillement existantes et, dans la mesure du possible, se fourniront en hydrogène vert (produit à partir de sources renouvelables).
 

Objectif : décarboner l’Europe

Les véhicules lourds, comme les camions de collecte des déchets, sont considérés comme les principaux responsables de la pollution atmosphérique locale. C’est pourquoi le projet HECTOR cherche à mettre en avant l’hydrogène comme solution viable pour décarboner les parcs de camions à ordure européens.

« Avec ces démonstrations en situation réelle, le projet HECTOR ouvrira la voie à un déploiement à plus grande échelle de camions de collecte des déchets à pile à combustible eu Europe », a déclaré Barney Crockett, Président du Conseil d’Administration de HyER.
 

Une gamme variée de camions-bennes à hydrogène au banc d’essai

Les camions testés par le projet vont du porte-conteneur au camion de chargement à bras avant, et comprennent des véhicules à conduite à droite et à gauche. Certains seront utilisés dans les centres-villes, d’autres en zone rurale.

Le premier camion à ordures à hydrogène du projet HECTOR devrait être mis en circulation à l’été 2020.