Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

La République Tchèque annonce ses premières stations d'hydrogène

La République Tchèque annonce ses premières stations d'hydrogène
Les trois premières stations publiques de distribution d’hydrogène de République Tchèque seront mises en service en 2021 par les groupes Unipetrol et Bonett.

C’est sur les sites existants du groupe Benzina Orlen à Prague et Litvínov (au Nord du pays) que la construction de ces stations débutera cette année. Un distributeur supplémentaire d’hydrogène sera également installé dans la station Benzina à Brno, au Sud-Est de la République Tchèque.

Tomasz Wiatrak, président du conseil d’administration du groupe Unipetrol, a détaillé : « Nous pensons que l'hydrogène complétera la mobilité électrique actuelle à batteries au fil du temps et jouera un rôle de plus en plus important non seulement dans le domaine de la mobilité personnelle, mais surtout dans celui des transports publics et des services de transport. C'est pourquoi nous voulons coopérer avec les constructeurs de voitures à hydrogène et les inviter à faire de leurs produits des produits tchèques. Nous sommes également en contact avec les organes de l'administration publique et les collectivités locales. Nous négocions l'utilisation de l'hydrogène dans les transports en commun avec la ville de Prague, la Bohême centrale et la région d'Ústí ».

En République tchèque, il n'y avait jusqu'à présent qu'une seule station de ravitaillement en hydrogène non publique, à Neratovice. Depuis 2009, elle fournit de l'hydrogène aux bus de transport public locaux. Ces trois nouvelles stations publiques ouvriront peut-être la voie vers une généralisation du carburant hydrogène dans le pays. Il reste cependant un peu de marge avant d’atteindre le niveau de l’Allemagne, championne d’Europe, qui comptait 87 stations de ravitaillement fin 2019, sur les 432 stations de ravitaillement en hydrogène existant dans le monde (dont 330 ouvertes au public).