Train à hydrogène : Siemens achève ses premiers tests en Bavière

Train à hydrogène : Siemens achève ses premiers tests en Bavière
Siemens Mobility a réalisé récemment les premiers essais de son train à hydrogène Mireo Plus H en Bavière. Dotée de deux voitures, la voiture entrera en service voyageurs à compter de la mi-2024.

Basé sur les trains régionaux Miréo, le train à hydrogène de Siemens est alimenté par une batterie lithium-ion et par deux piles à combustible installées sur son toit. La combinaison de ces systèmes fournit une puissance de traction de 1,7 mégawatt et permet une accélération maximale de 1,1 m/s², ainsi qu'une vitesse de pointe de 160 km/h.

Doté d'une autonomie comprise entre 1 000 et 1 200 km, le Mireo Plus H peut être approvisionné en seulement 15 minutes. Outre sa structure monocoque en aluminium léger et son aérodynamisme optimisé, il est équipé d'un système de gestion électrique intelligent qui optimise sa consommation énergétique. 


Mise en service en 2024

La mise en service du Mireo Plus H est prévue pour la mi-2024. Il transportera ses passagers sur les lignes Augsbourg-Füssen et Augsbourg-Peissenberg du réseau ferroviaire de la BRB (Bayerische Regiobahn). Subventionnées par l'État de Bavière, les opérations pilotes du train dureront deux ans et demi.

"En effectuant 30 mois d'exploitation de passagers, nous testerons le train à hydrogène dans de nombreuses conditions quotidiennes. Les résultats de ces tests détermineront ensuite si nous décidons d'utiliser des trains à hydrogène sur d'autres lignes en Bavière", révèle Christian Bernreiter, ministre des Transports de la Bavière. "Nous voulons cesser d'alimenter nos transports ferroviaires de passagers avec du diesel d'ici à 2040. Complémentairement à l'usage de trains 100 % électriques alimentés par des batteries, la propulsion à hydrogène peut nous aider à concrétiser cet objectif."


Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.

Annonces