BMW débute les tests de son X5 à hydrogène

BMW débute les tests de son X5 à hydrogène
En vue d'une première production en petite série fin 2022, BMW vient de lancer sur les routes européennes les premiers prototypes du futur BMW X5 à hydrogène.

Si l’hydrogène est déjà une réalité commerciale chez certains constructeurs, elle reste encore au stade d’étude chez beaucoup d’autres. Alors que Jaguar Land Rover vient d’annoncer le lancement dès cette année des premiers prototypes du Defender à hydrogène, BMW vient de débuter les tests européens du BMW i Hydrogen Next, son X5 à hydrogène.

« Les prototypes de la BMW i Hydrogen NEXT permettront de vérifier l'efficacité du châssis spécifique et des systèmes électroniques du véhicule dans des conditions réelles » explique le communiqué de BMW.

374 chevaux sous le capot

Equipé de la cinquième génération de la technologie eDrive du constructeur, le BMW i Hydrogen NEXT reçoit une motorisation de 374 chevaux. L’électricité qui alimente le moteur est fabriquée par une pile à combustible de 125 kW dont la conception est issue d’une collaboration avec Toyota. Celle-ci est complétée par une batterie venant apporter un surplus de puissance lors des phases de fortes sollicitations.

L’hydrogène qui alimente la pile est issu de deux réservoirs de 700 bars. Ces derniers embarquent jusqu’à 6 kilos d’hydrogène. De quoi s’attendre à une autonomie de l’ordre de 500 km avec un plein.

Lancement en 2022

Pour BMW, cette série de tests doit permettre d’ouvrir la voie au lancement d’une production en petite série.

Attendue fin 2022, celle-ci sera probablement concentrée sur des flottes d’entreprises pilotes partenaires du constructeur.