Camion hydrogène : Nikola annonce ses premiers chiffres de ventes

Camion hydrogène : Nikola annonce ses premiers chiffres de ventes
En proie à d’importantes difficultés, l’Américain Nikola annonce avoir vendu 35 camions à hydrogène depuis le début de la production en série, entamée en septembre dernier.
 
Nikola tente de se maintenir à flot. Le constructeur, dont l’ex-PDG, Trevor Milton, a été condamné le mois dernier à quatre ans de prison pour fraude, officialise en ce début d’année ses premiers chiffres de ventes pour l’année 2023.
 
Sans communiquer à ce stade de résultats financiers, la marque américaine indique avoir produit 42 exemplaires de son camion à hydrogène depuis septembre, date à laquelle la production en série a démarré au sein d’une usine située à Coolidge, en Arizona.
 
Sur ces 42 unités, 35 ont été vendues à des clients. Un résultat somme toute modeste compte tenu de la taille du marché nord-américain, qui englobe Canada et Etats-Unis. Parmi les 7 exemplaires restants, trois sont actuellement testés sur le terrain avec un partenaire flotte dont le nom n’a pas été précisé tandis que deux autres sont en « phase de validation et d’ingénierie continue ». Le dernier véhicule est utilisé pour la formation technique et les différentes démonstrations réalisées avec les clients.



A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.

Annonces