Camions à hydrogène : 1 000 stations nécessaires en Europe d'ici à 2030

Camions à hydrogène : 1 000 stations nécessaires en Europe d'ici à 2030
Dans un courrier commun adressé à la Commission Européenne, l’association des constructeurs automobiles européens (ACEA) et l’ONG Transport & Environment (T&E) appellent les autorités à déployer plusieurs centaines de stations hydrogène pour accompagner le développement des poids lourds à pile à combustible.
 
Alors que les constructeurs de poids-lourds seront bientôt soumis à de nouvelles règles en matière de CO2, les constructeurs appellent les autorités européennes à se saisir du sujet. Dans un courrier commun adressé à la Commission européenne, l’ACEA et Transport & Environment invitent les instances européennes à profiter de la révision de la directive AFI sur les carburants alternatifs pour imposer des objectifs forts aux Etats membres.
 
Pour les camions à hydrogène, l’ACEA et T&E estiment que 300 stations seront nécessaires d’ici à 2025 et 1 000 d’ici à 2030 pour couvrir les besoins de la filière.

« Nos clients n'investiront pas dans ces véhicules à moins de pouvoir les recharger facilement lorsqu'ils livrent des marchandises d'un pays à un autre » avertit Martin Daum, président du conseil d'administration de l'ACEA en charge des véhicules utilitaires et PDG de Daimler Truck AG.