NEL va doubler sa production d'électrolyseurs

NEL va doubler sa production d'électrolyseurs
Alors que l’hydrogène vert connaît un essor notable tant en Europe qu’aux États-Unis, le Nel a annoncé qu’il allait doubler sa production d'électrolyseurs pour la porter à un total de 1 GW.

Estimée à un montant de 35 millions d’euros, cette opération va servir à multiplier par deux les capacités de sa principale usine d’électrolyseurs alcalins située à Herøya, en Norvège. Cette augmentation de la production doit permettre de répondre à la demande croissante d’équipements servant à fabriquer de l’hydrogène vert, et ce, dans un contexte politique favorable à cette nouvelle technologie dans de nombreux pays.



Pour Nel, le marché nord-américain semble des plus porteurs, notamment grâce à la récente loi sur la réduction de l’inflation et aux crédits d’impôt octroyés dans le secteur de la production d’hydrogène. Enregistrée il y a quelques semaines, la commande de 200 MW d’électrolyseurs (de la part d’un client américain dont le nom n’a pas encore filtré) faite à l’entreprise, la plus importante de son histoire, confirme l’intérêt actuel pour l’hydrogène vert.

Les dirigeants de l’entreprise ont également précisé que l’expansion du site d’Herøya n’était qu’une première étape, avec en ligne de mire la possibilité d’un agrandissement plus conséquent, permettant d’atteindre une production de 2 GW.

Des résultats prometteurs

La tendance est résolument à l’optimisme pour Nel, avec un carnet de commandes qui ne désemplit pas. La société a enregistré au deuxième trimestre une hausse de 61 % de ses ventes par rapport à l’année dernière, avec des commandes atteignant les 151 millions de dollars.

Annonces