Nikola étoffe sa gamme de camions à hydrogène

Nikola étoffe sa gamme de camions à hydrogène
Nikola Motor, constructeur américain basé à Phoenix (Arizona), vient enfin de confirmer la mise en production du NiKola Tre Cabover (son premier modèle de camion à pile à combustible) pour fin 2023. Il en a profité pour dévoiler quelques variantes mais aussi la prochaine mise en chantier du  Nikola Two FCEV Sleeper destiné aux très longues distances.
 
Depuis quelques mois Nikola avait surtout fait la Une pour ses soucis, et moins pour l’évolution de sa production. Désengagement d’actionnaires tels que Bosch et General Motors, démission du PDG- fondateur suite à des soupçons de fraude.... le constructeur semblait bien mal engagé.
 
C’est donc avec soulagement que Jason Roycht, responsable mondial du secteur pile à combustible chez Nikola vient d’annoncer que «pour accélérer la transition vers un avenir sans carbone, l'industrie du camionnage a besoin de véhicules utilitaires lourds, sans émissions, conçus pour correspondre aux capacités de poids et d'autonomie des camions diesel actuels. Nikola est heureux de présenter des détails supplémentaires sur notre portefeuille de camions à hydrogène et sur notre engagement continu en faveur du transport commercial durable ».

Jusqu'à 1500 km d'autonomie

Après le lancement de la production nord-américaine du Tre à batterie électrique, Nikola entame la mise en chantier du premier prototype d’une version à hydrogène, le Nikola Tre FCEV Cabover, destiné au trafic régional (trajets de moins de 500 kilomètres). Les premiers essais sur route pourraient avoir lieu début 2022.

Concomitamment, le constructeur américain démarre la conception d’un deuxième modèle, le Nikola Two FCEV Sleeper à longue portée, destiné au transport longue distance (500 à 1500 kilomètres) sur le marché nord-américain.