Oreca s'équipe pour tester des moteurs à hydrogène

Oreca s'équipe pour tester des moteurs à hydrogène
Oreca Magny-Cours a pris la décision de faire évoluer ses bancs d’essais dans le but de réaliser des tests sur les moteurs à hydrogène et cela dès le premier trimestre 2022.

Spécialiste du sport automobile, Oreca renforce ses compétences dans l’hydrogène. En début de semaine a indiqué qu’Oreca Magny-Cours, spécialisé dans la préparation moteur, allait faire évoluer l’un de ses bancs d’essais pour promouvoir tester des moteurs à hydrogène. Directeur du projet, Vincent Garreau estime que son entreprise sera en mesure d’adapter la machine Borghi dès le mois de mars 2022. Cette dernière affiche une capacité de 800 chevaux et un couple de 1000 Nm.

« À l’aube de 2022, il est primordial pour les secteurs de l’automobile et du sport automobile de développer des projets d’avenir visant à une mobilité raisonnée et durable. Depuis toujours, la compétition constitue un formidable laboratoire de recherche. C’est dans cette optique et animé par l’envie d’être acteur du futur de tous qu’ORECA va s’investir dans ces nouvelles technologies qui propulseront les véhicules de demain » a déclaré Serge Meyer, Directeur d’ORECA Magny-Cours.



Ce nouveau banc d’essais sera aussi bien utilisé en interne que pour les acteurs externes travaillant sur le moteur à hydrogène. De nombreuses orientations technologiques sont alors possibles, notamment dans le domaine de la compétition, domaine de prédilection d’Oreca.

Rappelons également que l’Automobile Club de l’Ouest a confié à Red Bull et à Oreca la fourniture et le développement des châssis d’une catégorie hydrogène pour les 24 heures du Mans qui devrait voir le jour à partir de 2024.