Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

PSA travaillera avec Symbio pour ses utilitaires hydrogène

PSA travaillera avec Symbio pour ses utilitaires hydrogène
Au détour d’une conversation avec nos confrères de l’Usine Nouvelle, le nouveau patron de Symbio a confirmé que son entreprise il fournirait des piles à combustible pour la future gamme d’utilitaires à hydrogène du groupe PSA. Une information désormais officialisée qui était déjà largement connue dans le milieu…
 
Chez PSA l’heure est au zéro émission. Après avoir lancé sa nouvelle plateforme eCMP sur ses véhicules particuliers et présenté une gamme complète d’utilitaires électriques à batteries, le groupe tricolore prépare son offensive sur le segment de l’hydrogène. Déjà annoncés il y a quelques mois par Carlos Tavares en personne, les premiers véhicules à pile à combustible du constructeur arriveront fin 2021. Selon l’Usine Nouvelle, l'offre sera concentrée sur les utilitaires de moyen gabarit et touchera les trois principales marques du groupe. Les véhicules seront basés sur le Peugeot Expert, le Citroën Jumpy et l’Opel Vivaro. Attendus dans leur version électrique à batterie en fin d’année, ces trois modèles seront donc modifiés pour intégrer une pile à combustible dont la fourniture sera assurée par le français Symbio.

« Ce projet est un véritable partenariat au cours duquel nous travaillons sur un système personnalisé, intégré au mieux dans l’architecture des véhicules de PSA » a indiqué Philippe Rosier qui a récemment succédé à Fabio Ferrari à la tête de Symbio.

Si on ne connait pas encore les détails techniques de l’offre hydrogène de PSA, celle-ci devrait être différente de celle employée par Renault. Travaillant également avec Symbio, la marque au losange a choisi d’utiliser l’hydrogène comme prolongateur d’autonomie pour ses Kangoo et Master ZE H2

Un marché porteur

Entre les limites d’autonomie de l’électrique et le fort développement des zones à faibles émissions, les utilitaires à hydrogène sont considérés comme une cible prioritaire par les deux marques françaises qui offriront finalement une gamme de véhicules aux gabarits très complémentaires.

Des PAC made in France

Star montante de la filière hydrogène française, Symbio a pris un nouvel élan depuis son acquisition par le tandem Michelin-Faurecia. Multipliant les partenariats dans tous les domaines, la PME d’origine grenobloise met le cap sur une industrialisation à grande échelle.

Assurant aujourd’hui la production de ses piles à combustibles à petite échelle sur un site basé à Venissieux, l’entreprise compte ouvrir une usine de plus grande envergure à horizon 2023. Appelé à bénéficier de financements français et européens, le projet vise la production de 200.000 piles à combustible à horizon 2030. Un pas nécessaire vers la réduction des coûts de la technologie.