Quand l'hydrogène s'invite au rallye Dakar

Quand l'hydrogène s'invite au rallye Dakar
Le plus célèbre rallye-raid au monde accueillera pour ses prochaines éditions plusieurs équipes engagées avec des véhicules 100 % hydrogène.

Un buggy à hydrogène pour Mike Horn et Cyril Despres

En équipe pour la seconde année consécutive au volant d’une Peugeot DKR, Cyril Desprès et Mike Horn ont confirmé début décembre vouloir engager un véhicule à pile combustible pour le Dakar 2023. Initié en février et baptisé Gen-Z, le projet est réalisé en partenariat avec Vaison Sport, une société bourguignonne spécialiste de la conception de prototypes de compétition, et le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives qui s’occupera de développer une pile à combustible spécialement conçue pour le sport automobile. Electrique, le moteur sera calibré grâce aux données recueillies sur le Dakar 2021.

Gaussin en camion à hydrogène dès 2022

Engagé sur le volet poids-lourd, le groupe Gaussin participera dès l’édition 2021 en tant que partenaire de l’équipe suisse Rebellion pour laquelle il fournira un camion d’assistance pour encadrer les deux véhicules engagés. Une façon pour le groupe de se familiariser avec l’environnement de la course et de préparer 2022, date à laquelle il prévoit de participer avec un camion à hydrogène.

« Cette première mondiale a pour objectif d’établir le record d’autonomie dans la catégorie des camions à hydrogène, mais aussi de démontrer la fiabilité et la sûreté de la technologie Gaussin » résume le communiqué de presse de l’industriel.




Annonces