Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Royaume-Uni : Optare présente son bus à hydrogène à deux étages

Royaume-Uni : Optare présente son bus à hydrogène à deux étages
Filiale anglaise du constructeur indien de véhicules utilitaires Ashok Leyland, Optare lance un bus à impériale à pile à combustible, en coopération avec le spécialiste de l’hydrogène Arcola Energy.

L’hydrogène, petit nouveau des bus électriques Optare

Le Metrodecker H2 devrait entrer en service en 2021. Pouvant accueillir plus de 90 passagers, il aurait une autonomie de 320 à 400 km. Optare n’a pas encore fourni les caractéristiques techniques du bus, qui ressemblera beaucoup à son équivalent électrique à batterie (le Metrodecker EV), à la différence d’un ensemble de piles à combustible spécialement développé par Arcola Energy. Celles-ci seront construites dans son usine de Liverpool, et l’entreprise prévoit un second site de production à Dundee, en Ecosse. Tous les véhicules seront assemblés dans la même usine Optare que les Metrodecker EV, à Leeds.

« La conception structurelle innovante des bus Optare les rend parfaitement adaptés à l'hébergement de groupes motopropulseurs à émissions zéro », a déclaré Ben Todd, PDG d'Arcola Energy. « Ce partenariat est comme une avancée essentielle, non seulement pour Arcola Energy mais aussi pour le déploiement de véhicules à pile à combustible à hydrogène au Royaume-Uni ».

Les bus à pile à combustible, sujet d’actualité en Grande-Bretagne

Dans un rapport récent publié par NewMobility, le dirigeant du constructeur nord-irlandais Wrightbus Jo Bamford, déclarait : « Le Royaume-Uni a manqué l'occasion de devenir le leader mondial de la technologie des batteries, nous ne devons pas répéter cette erreur avec l'hydrogène » En effet, le Royaume-Uni est en avance dans le développement d’autobus à pile à combustible, notamment à Aberdeen en Ecosse, mais les leaders du marché européen sont le constructeur polonais Solaris, qui vient de vendre 20 autobus à hydrogène Urbino 12 aux Pays-Bas, et le belge Van Hool, également présent sur le marché nord-américain.

En queue de peloton, les allemands Daimler Trucks & Buses, qui avaient récemment prévu un partenariat avec Volvo pour développer des systèmes de piles à combustible, mais n’ont pas réussi à mettre sur le marché un modèle innovant.

Dans le cas d’Optare, l’entreprise britannique a une vision à long-terme. Les nouveaux bus à pile à combustible ne sont pas proposés uniquement au Royaume-Uni, mais aussi au Japon, en Afrique du Sud, en Australie, dans les Caraïbes et en Inde : partout où le volant est à gauche ! De plus, les piles à combustible sont un meilleur choix que les batteries dans ces pays où la climatisation est nécessaire et ne doit pas diminuer les performances du véhicule.