Moteur hydrogène : la Toyota Corolla H2 en course à Autopolis

Moteur hydrogène : la Toyota Corolla H2 en course à Autopolis
Toyota a annoncé que sa Corolla à hydrogène a participé à une nouvelle épreuve du championnat d’endurance japonais du 31 juillet au 1er août 2021. Engagée parmi une soixantaine de concurrents du Super Taikyu (mini championnat de six épreuves) dans une course de cinq heures sur le circuit d’Autopolis (sud du Japon), cette Corolla doit permettre à Toyota de poursuivre ses développements autour des voitures à moteur à injection d’hydrogène.
 
Déjà présente en mai lors des 24 heures Fuji Super Tec, une autre épreuve du Super Taikyu, celle que les paddocks ont rapidement surnommée la Corolla H2 était ce week-end de nouveau au départ d’une course de ce championnat d’endurance japonnais. Parmi les pilotes de la voiture, le président de Toyota, Akio Toyoda. Preuve en est de l’importance accordée par Toyota à cette phase d’expérimentation en conditions extrêmes de son moteur à combustion à hydrogène.
 
Depuis les 24 heures de Fuji, le constructeur a déjà apporté à sa Corolla H2 une série de modifications. Au-delà de ses performances en piste, celles-ci améliorent l’efficacité du moteur hydrogène. Au programme : optimisation des schémas de combustion qui se traduit par une augmentation du couple de 15 % à consommation égale, et modification de la procédure de remplissage du réservoir (gain de temps de 40 %, le plein d’hydrogène étant fait en désormais en 3 minutes).
 
Alimentée en hydrogène vert produit par Obayashi Corporation et Toyota Motor Kyushu, la Corolla H2 est dotée d’un moteur suralimenté trois cylindres de 1,6 litres dont les rampes d’injection et les réservoirs ont été adaptés pour fonctionner à l’hydrogène.

Ce n’est pas un hasard si Toyota a choisi la Corolla comme prototype de développement de son moteur à combustion hydrogène. Voiture la plus vendue au monde (1,18 millions en 2020 malgré la pandémie) elle est le porte-étendard de la marque qui jusqu’alors avait misé massivement sur l’hybride. Une manière de montrer qu’après avoir annoncé l’arrivée sur le marché de la gamme Toyota Bz 100 % électrique, Toyota est bien décidé à investir tous les champs de l’automobile éco-responsable : après la Mirai à pile à combustible, le constructeur nippon explore une autre utilisation possible de l’hydrogène

 

Annonces