Toyota développe un moteur à hydrogène pour la compétition

Toyota développe un moteur à hydrogène pour la compétition
Installé sur un véhicule de course basé sur la Toyota Corolla Sport, ce moteur à hydrogène fera ses premiers pas fin mai en compétition.

Si l’hydrogène sert souvent à alimenter une pile à combustible, comme c’est le cas sur la Toyota Mirai, il peut aussi être directement utilisé pour animer des motorisations conventionnelles grâce à des systèmes d’injection modifiés. C’est sur cette seconde technologie que travaillent les équipes de Toyota pour le milieu de la compétition en lien avec l’écurie Orc Rookie Racing.




Sans donner de détail quant à la capacité et la pression du réservoir d’hydrogène, le constructeur précise avoir spécialement adapté un moteur 1.6 l Turbo. L’ensemble est monté à bord d’une Toyota Corolla Sport. « Tout en ayant d'excellentes performances environnementales, les moteurs à hydrogène offrent un certain plaisir de conduite, notamment par le biais des sons et des vibrations » argumente le constructeur.

Les premières démonstrations sur piste auront lieu au Japon les 21 et 23 mai prochains à l’occasion du championnat d’endurance Super Taikyu Series.