La voiture à hydrogène de Toyota en autopartage en Suède

La voiture à hydrogène de Toyota en autopartage en Suède
Jeune filiale de Toyota dédiée aux services de mobilité, Kinto a lancé en Suède une flotte de Toyota Mirai en autopartage. Une façon de permettre au plus grand nombre de tester la voiture à hydrogène.

Marque à part entière du groupe Toyota, Kinto a été lancée début 2020 avec pour mission de développer une offre de prestation de services de mobilité à destination des villes, des entreprises et des particuliers. En Suède, l’entreprise est présente depuis un an et s’est rapidement développée pour atteindre un parc de près de 1000 véhicules en libre-service. Si les modèles utilisés étaient jusqu’ici essentiellement hybrides, Toyota va profiter du service mise en place par Kinto pour promouvoir la nouvelle version de la Mirai, lancée en début d’année sur le marché européen.

Les voitures à hydrogène sont disponibles dans une nouvelle station de mobilité KINTO située au KTH Royal Institute of Technology à Stockholm. Comme tous les autres modèles du service, les Mirai peuvent être réservées via l'application KINTO-mobile.

« La Suède est encore un peu en retard sur les autres pays européens en ce qui concerne l'infrastructure de ravitaillement en hydrogène, ce qui limite la convivialité de la technologie. Cependant, en introduisant la Mirai dans KINTO Share, nous voulons rendre la technologie de l'hydrogène disponible pour tous nos clients » a déclaré Johan Lundblad, responsable de la mobilité chez Toyota Suède.