Toyota Mirai : la nouvelle berline à hydrogène en détails

Toyota Mirai : la nouvelle berline à hydrogène en détails
Introduite sous forme de concept en 2019, la nouvelle Toyota Mirai sera lancée en Europe en 2021. Au programme : des tarifs en baisse et des performances revues à la hausse.

Lancée en 2014, la première voiture à pile à combustible de Toyota va être remplacée d’ici quelques mois. L’occasion pour le constructeur d’officialiser les caractéristiques définitives du modèle.

Une silhouette plus élancée

Conçue sur la base de la plateforme GA-L du groupe, habituellement réservée aux modèles de la marque premium Lexus, la nouvelle Mirai tranche radicalement avec sa devancière. Plus élancée, la grande berline joue davantage avec l’émotion, abandonnant les lignes un peu torturées de la première Mirai pour un look plus lisse et des proportions plus attrayantes. La hauteur totale a ainsi été réduite de 65 mm (1470 mm) et l'empattement augmenté de 140 mm (2920 mm). Avec le porte-à-faux arrière allongé de 85 mm, la longueur totale du véhicule est désormais de 4 975 mm.



En matière d’habitabilité, la nouvelle voiture à hydrogène de Toyota peut embarquer jusqu’à 5 passagers, soit un de plus que la version précédente. A ce stade, la capacité du coffre n’a pas été précisée.
 
  Mirai 1 Mirai 2
Longueur 4.890 mm 4.975 mm
Largeur 1.815 mm 1.885 mm
Hauteur 1.535 mm 1.470 mm
Empattement 2.780 mm 2.920 mm
Passagers 4 5

 

Jusqu’à 650 km d’autonomie

Côté technique, les changements apportés par Toyota sont importants. Spécialement conçues pour intégrer la plateforme GA-L, la pile à combustible se veut plus compacte tout en étant plus performante avec une puissance maximale passant de 114 à 128 kW.

«  Les performances par temps froid ont été améliorées et le démarrage est désormais possible à des températures aussi basses que -30 ° C » fait savoir le communiqué du constructeur.



Disposés dans une configuration en «T», les réservoirs sont au nombre de trois, soit un de plus que la précédente Mirai. Plus long et placé longitudinalement et centralement sous le plancher du véhicule, le réservoir principal est complété par deux réservoirs plus petits placés latéralement sous les sièges arrière et le coffre à bagages. Ensemble, ils peuvent contenir 5,6 kg d'hydrogène, soit 1 kilos de plus que les 4.6 kg proposés par la Mirai actuelle.

Entre l’augmentation de la taille des réservoirs et l’optimisation du rendement des différents composants, l’autonomie progresse de 30 % et grimpe jusqu’à 650 kilomètres avec un plein.

La puissance du moteur électrique est elle aussi revue à la hausse. Limitée à 154 chevaux sur la première génération de Mirai, celle-ci grimpe à 182 chevaux sur la nouvelle version avec une configuration en propulsion. En matière de performances, le constructeur communique
 
  Mirai1 Mirai 2
Puissance PAC 114 kW 128 kW
Nb réservoirs 2 3
Capacité totale 4.6 kg 5.6 kg
Moteur électrique 154 ch (traction) 182 ch – 300 Nm (propulsion)
 
Elément essentiel de la technologique hydrogène de Toyota, la batterie haute tension a également été modifiée. Passant d’une technologie Ni-Mh à du lithium-ion, celle-ci offre davantage de densité énergétique. Contenant 84 cellules, elle affiche une tension nominale de 310,8 contre 244,8 pour la Mirai 1 et une capacité de 4,0 Ah, contre 6,5 Ah. Le poids total a aussi été réduit, passant de 46,9 à 44,6 kg. Idem pour la taille du pack qui est désormais positionné derrière les sièges arrière pour limiter la perte d’espace à bord.
 
  Mirai1 Mirai 2
Technologie Ni-Mh Li-ion
Tension nominale 244.8 V 310.8 V
Capacité 6.5 Ah 4 Ah
Puissance 25.5 kW x 10 s 31.5 kW x 10 s
 

Une nouvelle ère

Si la première génération de Mirai n’a été produite qu’à environ 10.000 exemplaires à travers le monde, Toyota compte aller beaucoup plus loin avec cette nouvelle mouture.

Visant une production annuelle de 30.000 véhicules, le constructeur entend multiplier les volumes de ventes par dix.

Si les tarifs n’ont pas encore été annoncés en France, Toyota communique sur un prix de base de 63.900 € pour le marché allemand où la commercialisation de la berline a débuté il y a quelques semaines.  

En Europe, les premières livraisons de la nouvelle Toyota Mirai sont attendues pour début 2021.