En Allemagne, Uber accélère sur l'hydrogène

En Allemagne, Uber accélère sur l'hydrogène
Dressant un bilan positif de son service Uber Green en Allemagne, la célèbre plateforme de VTC compte accélérer le déploiement de véhicules hydrogène à travers le pays.
 
Dédiée aux véhicules à faibles émissions, l’option Uber Green permet aux utilisateurs de réserver des trajets en véhicules électriques, hybrides et hydrogène. En Allemagne, le service a été déployé pour la première fois en 2018 à Munich avant de s’étendre progressivement aux autres villes du pays. Quatre ans plus tard, Uber dresse un premier bilan positif et annonce vouloir étendre sa flotte de véhicules verts.
 
Sur la technologie hydrogène, « Safedriver Ennoo », partenaire de la plateforme, teste déjà l’utilisation de véhicules à pile à combustible depuis plusieurs années. Avec près de 50 véhicules, essentiellement des Toyota Mirai, déployés dans six villes, l'entreprise dispose désormais de la plus grande flotte d'hydrogène du secteur du transport de passagers en Allemagne. 
 
« Les investissements dans notre flotte d'hydrogène ont déjà été très rentables pour nous. Nos conducteurs et nos passagers sont enthousiasmés par les voitures, qui combinent le confort et l'accélération d'une voiture électrique avec l'autonomie et la vitesse de ravitaillement d'un moteur à combustion » résume Thomas Mohnke, directeur général de Safedriver Ennoo, qui compte étendre la flotte à 70 véhicules d’ici à la fin de l’année.
 


 
 

Annonces