Bientôt une feuille de route pour l'hydrogène nucléaire

Bientôt une feuille de route pour l'hydrogène nucléaire
L’Agence internationale de l’énergie atomique (AEIA) vient d’entamer l’élaboration d’une feuille de route visant à accompagner les pays souhaitant se tourner vers la production d’hydrogène à partir d’énergie nucléaire.

Pour faire de l’hydrogène l’énergie propre de demain, il est impératif de réussir à réduire l’impact environnemental de sa production, estimée à 70 millions de tonnes à travers le monde. Alors que la production d’hydrogène vert par électrolyse est aujourd’hui une voie privilégiée pour décarboner et développer le secteur, l’hydrogène nucléaire est aussi une solution de plus en plus mise avant. Objectif : se servir du surplus des centrales nucléaires afin de produire de l’hydrogène à bas et fortement décarboné. Déjà à l’étude au Royaume-Uni, la solution a été également mise en avant par Emmanuel Macron dans le cadre du plan France 2030.



Dans cette optique, l’AIEA (Agence internationale de l’énergie atomique) vient de lancer une initiative importante pour aider les pays souhaitant se tourner vers l’hydrogène nucléaire. Le but de l’agence est d’élaborer une feuille de route destinée au déploiement commercial de la production d’hydrogène grâce au nucléaire.

Ce projet réunit à la fois des décideurs, des concepteurs, des opérateurs et des acteurs spécialisés dans le secteur de l’énergie. La création de cette feuille de route permettra de partager largement les avancées les plus récentes en matière de production d’hydrogène nucléaire.

Des freins à lever

« Aujourd'hui, la grande majorité de l'hydrogène nécessaire dans les industries est fabriquée à l'aide de technologies de combustibles fossiles (principalement du gaz naturel), mais l'énergie nucléaire a le potentiel de fournir à la fois l'électricité et la chaleur nécessaires à la production d'hydrogène de manière durable et rentable », a déclaré Alina Constantin, ingénieure nucléaire à l'AIEA et co-responsable du projet qui note toutefois de nombreux à lever en matière de sécurité, de soutien politique et d’engagement des différentes parties prenantes.

Annonces