Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Camion à hydrogène : Iveco et Nikola Motor officialisent leur alliance

Camion à hydrogène : Iveco et Nikola Motor officialisent leur alliance
Société-mère d’Iveco, CNH Industrial va créer une société commune Nikola, spécialiste du camion à hydrogène, afin d’accélérer l’introduction de la technologie en Europe.

Fer de lance des camions au gaz naturel, CNH Industrial diversifie son portefeuille technologique. Propriétaire d’Iveco et de FPT Industrial, le groupe italien a acté un partenariat stratégique avec le constructeur californien Nikola Motor pour accélérer l’industrialisation des camions à hydrogène sur le marché européen.

L’accord prévoit une prise de participation de 250 millions de dollars de CNH Industrial au sein de Nikola mais aussi et surtout d’importants échanges technologiques. Alors que le Nikola Tre, un modèle spécialement conçu pour l’Europe, devrait bénéficier des dernières innovations apportées par Iveco sur le nouvel S-Way, Nikola partagera avec le groupe italien ses connaissances en matière de technologie hydrogène.


 

Entreprise commune

En pratique, les deux constructeurs prévoient la création d’une société commune. Attendue d’ici à fin 2022, celle-ci se concentrera sur les véhicules à piles à combustibles et les classiques véhicules électriques à batteries. Une façon pour Nikola de faciliter l’introduction de ses produits sur le marché européen.

« Nikola dispose de la technologie mais a besoin d’un partenaire doté d’un réseau européen pour pouvoir la réaliser rapidement. Grâce aux investissements et au partenariat de CNH Industrial, nous pouvons désormais introduire des camions zéro émission en Europe » explique Trevor Milton, directeur général de Nikola.  

« Alors que le GNL produit aujourd'hui des émissions nettement plus faibles du puits à la roue, les technologies à pile à combustible et électriques à batteries permettront d'atteindre l'objectif ultime du camion à zéro émission » complète Gerrit Marx, Président de CNH Industrial. Une façon pour le groupe d’anticiper le durcissement de la législation européenne en matière d’émissions de CO2 du secteur des poids-lourds.