Hydrogène blanc : feu vert pour la première exploration en France

Hydrogène blanc : feu vert pour la première exploration en France
Dans les Pyrénées-Atlantiques, le gouvernement vient d’autoriser une entreprise à mener des recherches d’hydrogène blanc, ou natif. Une première en France !
 
Daté du 23 novembre, l’arrêté a été publié au Journal Officiel ce dimanche 3 décembre. Il autorise la société TBH2 Aquitaine à mener des recherches « de mines d’hydrogène natif, hélium et substances connexes » dans le département des Pyrénées-Atlantiques, sur une superficie d’environ 225 km². Accordé pour une durée de cinq ans, ce permis constitue une première en France.
 
Interrogé par l’AFP, Vincent Bordmann, fondateur de TBH2 Aquitaine, a expliqué que ce permis autorisait l’entreprise à entamer ses études, notamment sismiques. La phase de forage n’interviendra que sous deux à trois ans, une fois obtenues de nouvelles autorisations.
 

D’autres demandes en cours

Si la demande de TBH2 Aquitaine est la première à avoir été validée, elle est loin d’être la seule. Le ministère de la Transition énergétique a ainsi rapporté à l’AFP que cinq autres dossiers sont toujours en cours d’instruction. Dans les Pyrénées-Atlantiques, une autre demande de permis a également été déposée conjointement par les sociétés 45-8 Energy et Storengy. Elle porte sur une superficie de 266 km².
 
La France n’est évidemment pas le seul pays à vouloir se lancer dans l’exploitation de l’hydrogène blanc. En Australie, plusieurs projets de recherche sont également menés. Selon les premières études menées par Golf Hydrogen, les gisements pourraient être colossaux.

A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.

Annonces