Hydrogène : nouveau financement pour le projet Zero Emission Valley

Hydrogène : nouveau financement pour le projet Zero Emission Valley
Mené en Région Auvergne Rhône Alpes, le projet Zero Emission Valley (ZEV) vient de recevoir une aide supplémentaire de l’ADEME pour accélérer le déploiement des infrastructures et des véhicules à hydrogène.
 
Ambitionnant de déployer un écosystème complet associant solutions d’avitaillement, production et véhicules à hydrogène, le projet Zero Emission Valley se poursuit. Après avoir une première aide de l’ADEME en 2019 pour son démarrage, l’initiative lancée par la Région Auvergne Rhône Alpes vient de recevoir une enveloppe supplémentaire dans le cadre de l’appel à projets « Ecosystèmes territoriaux » lancé en 2021 par l’ADEME.
 
Piloté par Thierry Kovacs, vice-président de la Région délégué à l’environnement et l’écologie positive, projet ZEV « mobilité lourde H2 » a obtenu une aide financière de 10 millions d’euros qui s’ajoute aux 14.9 millions d’euros déjà obtenus en 2019.
 

Mise à l'échelle

« Ces nouveaux financements permettront d’amplifier l’effort de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour construire la station train de Clermont-Ferrand qui alimentera les 3 rames de trains hydrogène, et pour les 50 cars régionaux rétrofités H2 ainsi que le bus pour la ligne régionale Lyon-Montluel » souligne le communiqué de la Région.
 
Au total, 80 véhicules lourds, dont 90 % de véhicules rétrofités, bénéficieront d’une aide de l’ADEME en Auvergne-Rhône-Alpes, dont une grande partie de collectivités. Parmi les projets à venir figurent l’agglomération de Vienne-Condrieu (4 cars rétrofités), le Grand Annecy (5 bus), la Communauté d’agglomération Arlysère (4 bus dont 2 rétrofités et une benne à ordures ménagères) et la Communauté de communes Cœur de Tarentaise (2 cars et 2 bennes à ordures ménagères tous rétrofités). Côté privé, l’aéroport de Lyon via l’autocariste Berthelet (2 bus) et les autocars Ginhoux (10 bus et cars rétrofités) bénéficieront également d’un financement.



En matière d’infrastructures, c’est la société Hympulsion, dont la région est l’actionnaire principal, qui profitera de ces nouveaux financements qui permettront le déploiement de deux électrolyseurs et la montée en puissance des stations hydrogène accessibles aux poids lourds. La société Airflow sera également accompagnée pour l’acquisition de 20 remorques tubulaires destinées au stockage et au transport de l’hydrogène.



A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.
Annonces