Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Toyota veut envoyer un véhicule à hydrogène sur la Lune

Toyota veut envoyer un véhicule à hydrogène sur la Lune
Habité et entraîné par un moteur électrique à pile à combustible hydrogène, ce véhicule pourrait dépasser les 10.000 kilomètres d’autonomie.
 
Sur terre et dans l’espace. Figurant parmi les fers de lance de la voiture à hydrogène, Toyota vient d’annoncer une collaboration avec l’agence d’exploration aérospatiale japonaise JAXA (Japan Aerospace Exploration Agency) afin d’étudier le développement d’un véhicule à hydrogène dédié à l’exploration du sol lunaire.
 
« Les véhicules habités avec habitacle pressurisé sont appelés à jouer un rôle important dans l’exploration à grande échelle et l’exploitation de la surface lunaire. Pour ce faire, nous aimerions rassembler les compétences technologiques de notre pays et lancer des études techniques. En poursuivant nos travaux conjoints, nous souhaitons mettre à profit l’excellence technologique de Toyota en matière de mobilité. Nous espérons aussi donner un coup d’accélérateur à nos études afin de construire un véhicule habité et pressurisé » détaille Hiroshi Yamakawa, Président de la JAXA.
 

10.000 kilomètres d’autonomie

Au-delà des défis techniques liés au transport et à l’atterrissage du véhicule se pose la question de l’autonomie qui devra être suffisante pour couvrir l'ensemble des missions. Si Toyota ne donne pas encore de détails techniques quant au fonctionnement de son engin, les images présentées laissent entrevoir un modèle équipé de vastes panneaux solaires capables d'assurer "sur place" la production d'hydrogène.
 
« Sur la Lune, la gravité est six fois plus faible que sur Terre. C’est un terrain accidenté avec des cratères, des falaises et des collines. De plus, elle est exposée à des rayonnements et à des températures bien plus sévères que sur Terre, et l’atmosphère y est extrêmement ténue. En vue d’une exploration à grande échelle, il est impératif qu’un véhicule pressurisé soit capable de parcourir plus de 10 000 km dans ce type d’environnement » précise Koichi Wakata, Vice-président de la JAXA qui explique travailler avec Toyota sur le sujet depuis mai 2018.
 
Long de 6 mètres, large de 5,2 m et haut de 3,8 m, le véhicule imaginé par la Jaxa et Toyota fait la taille d’environ deux minibus. Pressurisé et doté d’une surface habitable de 13 m², il peut accueillir deux personnes voire quatre en cas d’urgence.


 

A horizon 2030

Si ce nouvel accord doit permettre d’accélérer la collaboration entre la JAXA et Toyota, la concrétisation d’un tel véhicule n’est pas encore pour tout de suite.
 
Outre le développement de nouvelles technologies, le véhicule devra suivre un long protocole de tests sur Terre avant d’être envoyé dans l’espace. Selon la JAXA, un premier lancement dans l’espace pourrait être envisagé en 2029…