A Berlin, le train à hydrogène avance à grande vitesse

A Berlin, le train à hydrogène avance à grande vitesse
Les États fédérés de Berlin et de Brandebourg et l'opérateur ferroviaire Niederbarnimer Railway (NEB) ont conclu un partenariat pour déployer des trains à hydrogène dans la région de la capitale germanique.

Officialisé cette semaine, l'accord permettra d'exploiter ces trains sur la ligne Berlin-Wilhelmsruh-Basdorf, laquelle sera accessible aux voyageurs en 2024. Un appel d'offres sera lancé au sein de l'UE pour 7 trains à hydrogène. Chacun d'eux pourra transporter 140 passagers et comportera un espace pouvant accueillir 12 vélos.

Ces trains seront uniquement alimentés en hydrogène vert. Leur exploitation permettra une économie de 1,1 million de litres de diesel et une réduction de 3 000 tonnes de CO2 chaque année.


Un projet ambitieux !

Le ministère fédéral des Transports a alloué 25 millions d'euros au projet via une subvention accordée à NEB et à ses deux partenaires énergétiques Enertrag et Kreiswerke Barnim.
Durant la première phase d'exploitation, les trains relieront Baasdorf à Berlin-Wilhelmsruh entre 5h et 23h.

La seconde phase, qui prévoit l'extension des services à Berlin-Gesundbrunnen, est en cours de développement dans le cadre d’un projet dédié aux infrastructures baptisé i2030.

Annonces