Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Cummins dévoile un tracteur routier à hydrogène

Cummins dévoile un tracteur routier à hydrogène
Le fabricant américain de moteurs lourds a profité du salon nord-américain des véhicules utilitaires qui a ouvert ses portes à Atlanta du 28 au 31 octobre pour présenter ce démonstrateur promis à une suite commerciale.
 

Jusqu’à 400 km d’autonomie mais…

Avec sa batterie lithium-ion d’une capacité énergétique de 100 kWh et sa pile hydrogène d’une puissance de 90 kW, ce tracteur routier 6x4 (6 roues dont 4 sont motrices) dispose d’une autonomie de 250 à 400 kilomètres après un plein en énergie. Toutefois Cummins a déjà annoncé adapter les caractéristiques techniques de la version qui sera commercialisée aux besoins réels de la clientèle. Le rayon d’action pourra ainsi être étendu par l’ajout de réservoirs supplémentaires d’hydrogène, ou en augmentant la pression de stockage du gaz. Eventuellement, des PAC H2 additionnelles pourront également être installées par incréments de 30 ou 45 kW, jusqu’à une puissance maximale de 180 kW, soit le double de celle du présent démonstrateur.
 

Réalisation Cummins

Cummins a souhaité développer seul l’architecture électrique H2 de son démonstrateur, sans passer par des équipementiers externes, afin de montrer aux transporteurs et préparateurs de véhicules louds que la réalisation d’un camion électrique à pile hydrogène n’est pas si compliquée qu’il pourrait y paraître.

Ainsi, bon nombre des composants principaux du groupe motopropulseur, notamment la pile à combustible de type PEM, les différents contrôleurs, les faisceaux de câbles et les boîtiers de jonction, entre autres, ont été conçus et développés par Cummins. L’intégration a été effectuée sur le site de Columbus, dans l’Indiana.
 

Stratégie

A noter que la PAC H2 est un modèle au catalogue d’Hydrogenics, une entreprise spécialisée dans les équipements hydrogène et acquise par le fabricant de moteurs en septembre dernier, mobilisant pour cela une enveloppe de 290 millions de dollars (environ 260 millions d’euros).

Cummins a également investit dans Loop Energy qui développe en particulier des prolongateurs d’autonomie sous forme de PAC H2. Enfin, un partenariat est en cours avec Hyundai Motor Company pour une collaboration technique et commerciale en Amérique du Nord sur les piles à combustible hydrogène.
 

Une palette de motorisations qui s’élargit

En l’état, le tracteur routier 6x4 de démonstration est déjà adapté à des exploitations professionnelles très diverses : transports régionaux, livraisons en zones urbaines, factage portuaire, manutention de conteneurs dans les terminaux, etc.

Cummins est persuadé que la mobilité de demain des poids lourds se fera grâce au concours de différentes sources d’énergie. Sa nouvelle solution hydrogène rejoint une palette déjà large de technologies maison. Son offre compte des moteurs diesel, GNV, des motorisations hybrides et électriques, etc., et tous les équipements complémentaires qui vont avec.