HyBarge : la péniche française à hydrogène sera mise à l'eau en 2024

HyBarge : la péniche française à hydrogène sera mise à l'eau en 2024
Projet 100 % français de péniche propulsée à l’hydrogène, porté par la société occitane L’Équipage, Hybarge devrait entrer en fabrication courant 2023 et être mise à l’eau courant 2024.  Dédiée au transport de marchandises (elle remplace 12 poids-lourds), elle met en évidence la pertinence des acheminements par voie fluviale (déjà moins polluant par nature que le transport routier) dans la décarbonation des transports.
 
« C’est un long parcours mais aujourd'hui le projet est encours de finalisation et nous allons mettre en fabrication une barge de 39 mètres de type Freycinet, pouvant naviguer sur tous les canaux d’Europe et capable de transporter jusqu’à 300 tonnes de marchandises ». Depuis 2019, date de mise en route de l’étude faisabilité, appuyé par un financement conjoint de VNF et l'ADEME de 240.000 €, Jean-Marc Samuel (dirigeant de la SAS L’Équipage, spécialisée dans le transport fluvial de marchandises) a dû faire preuve de ténacité pour mener à terme son projet de péniche à hydrogène vert.



 
Désormais, HyBarge entre dans les dernières étapes préalables à sa construction (pour un coût estimé de deux millions d’euros) et devrait pouvoir entamer le transport d’engrais entre Sète et les Pays-Bas et de tourteaux de soja entre Sète et l’est de la France courant 2024.
 
Basée à Ramonville, près de Toulouse, L’Équipage doit désormais trouver un chantier naval pour entamer la construction de son futur vaisseau amiral à hydrogène, ce qui est, en soi, un vrai challenge. En effet, il n’y a pas de structure adéquate en Occitanie et l’entreprise va devoir se tourner vers les chantiers de l’Atlantique, voire même la Pologne.

Annonces