Avec SymphonHy, Symbio accélère son développement industriel

Avec SymphonHy, Symbio accélère son développement industriel
Le Français Symbio confirme l’avancée de SymphonHy, sa première gigafactory de piles à combustibles à Saint-Fons (Rhône). L’équipementier a signé avec Stellantis pour équiper 10 000 véhicules à hydrogène d'ici à 2024.

Déjà présenté dans le cadre du PIIEC, le projet HYMOTIVE de Symbio a été notifié par le gouvernement français à la Commission européenne. Ce projet va démultiplier la capacité industrielle de Symbio qui produira en masse des systèmes innovants de piles à combustible à hydrogène.

« S’appuyant sur près de 25 partenaires privés dans 6 pays européens, Hymotive témoigne de l’engagement de Symbio à construire un écosystème européen solide dans les technologies des piles à combustible et de la mobilité à l’hydrogène », a déclaré Philippe Rosier, CEO de Symbio. « Hymotive permettra de mettre sur pied la plus importante production de piles à combustible en France, avec une capacité totale de 100 000 StackPacks® par an à partir de 2028, et contribuera ainsi au déploiement massif et compétitif de la mobilité hydrogène en Europe. »
 
La première gigafactory de Symbio, baptisée SymphonHy, est actuellement en travaux. Elle constituera l’un des plus grands sites de production de piles à combustible d’Europe, en sortant près de 50 000 systèmes par an.
 

Symbio facilite la mobilité zéro émission pour tous

Coentreprise de Faurecia et Michelin, Symbio travaille depuis 3 ans aux côtés de Stellantis pour lancer sa stratégie de mobilité hydrogène destinée aux véhicules commerciaux légers.

Symbio fournit au groupe automobile un système de pile à combustible de 45 KW qui permettra la mise en circulation de quelques centaines de véhicules utilitaires légers alimentés à l’hydrogène d’ici à la fin de l’année. L’objectif annoncé étant de produire jusqu’à 10 000 véhicules avant 2024.

Dans le domaine des véhicules lourds, Symbio accompagne aussi SAFRA dans le déploiement de bus à hydrogène.


 

Un accord pour obtenir de l’ hydrogène vert local

Symbio a également annoncé la signature d’une lettre d’intention avec la Compagnie Nationale du Rhône et ENGIE afin de sécuriser l’approvisionnement en hydrogène vert de la future gigafactory de Saint-Fons.L’hydrogène sera produit par le biais d'un électrolyseur alimenté par l’usine hydroélectrique CNR de Pierre-Bénite (Rhône). Grâce à cet approvisionnement, la gigafactory SymphonHy devrait pouvoir consommer 3 à 4 tonnes d’hydrogène par jour dans les années à venir.

A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.
Annonces