Hydrogène : des électrolyseurs chinois bientôt fabriqués en Europe ?

Hydrogène : des électrolyseurs chinois bientôt fabriqués en Europe ?
Le fabricant chinois Peric a signé un accord avec la société suédoise Metacon pour la production de ses électrolyseurs alcalins. Désormais à la recherche de financements, Metacon envisage de construire une gigafactory pour produire annuellement 500 MW de capacité d’électrolyseurs et ensuite accroître rapidement sa capacité à 1 GW.
 
Les besoins importants en hydrogène pour l’Europe dans les années à venir en font un marché très important (estimé à 35 milliards d’euros d’ici 2030 par Metacom) qui aiguise l’appétit des grands acteurs du secteur. Les projets de création d’usines de fabrication d’électrolyseurs se multiplient et le dernier en date, porté par Metacom, ne faillit pas à la règle. Il s’agira d’une gigafactory, capable dans un premier temps de produire chaque année 500MW d’électrolyseurs et de doubler sa production d’ici 4 à 5 ans.
 
L’objectif de la société suédoise : conquérir 1,5 % à 3 % du marché européen, en misant sur une gamme de produits particulièrement abordable. Pour ce faire Metacon a signé un accord de licence avec le chinois Peric, spécialisé dans les électrolyseurs alcalins.
 

Des électrolyseurs moitié moins chers !

Metacon pense être en mesure de fournir des électrolyseurs de 5 MW dans une fourchette de prix située entre 3,5 et 4,5 millions d’euros, soit quasiment moitié moins que ceux pratiqués sur le marché européen (1,5 millions d’euros / MW).
 
Peric est réputé pour ses produits bon marché. La société chinoise a notamment répondu au dernier appel d’offres d’Energy China en proposant des électrolyseurs 5 MW à 1 million d’euros ! Prix toutefois propres au marché chinois où les contraintes réglementaires sont moindres. Ce qui confirme les propos de fins connaisseurs du marché européen, qui soulignent que les équipements chinois ne peuvent être fabriqués à un coût extrêmement bas que sur leur marché intérieur et seront plus chers s’ils sont mis aux normes européennes. Affirmation corroborée par les premiers prix communiqués par Metacon… certes, plus chers que sur le marché chinois, mais qui restent néanmoins inférieurs de plus de 35 % à ceux jusqu’alors pratiqués.
 
Reste à voir pour les futurs acquéreurs s’ils souhaitent s’appuyer sur une technologie mise en cause dans les dysfonctionnements de l’installation de production d’ hydrogène vert de 260 MW installée à Kuqa (Chine).
 

Pas sûr que l’Europe subventionne des électrolyseurs chinois

L’arrivée de Peric inquiète cependant suffisamment les acteurs européens de la filière, pour que ceux-ci s’activent afin que Metacon ne puisse bénéficier de subventions européennes, puisque l’essentiel de leur technologie sera importée de Chine.



A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.
Annonces