NamX préfère le moteur hydrogène à la pile à combustible

Mis à jour le 12.12.2023 à 07:39
NamX préfère le moteur hydrogène à la pile à combustible
Confirmant les rumeurs, NamX annonce avoir opté pour le moteur à combustion hydrogène pour équiper le HUV, son premier SUV à hydrogène.
 
C’est désormais officiel ! Alors que le teaser diffusé il y a quelques jours ne laissait que peu de doutes sur ses orientations technologiques, le jeune constructeur NamX a confirmé ce lundi 11 décembre par voie de presse le choix du moteur à combustion hydrogène pour alimenter le NamX HUV, son premier SUV.
 

Une décision stratégique « pragmatique »

Pour NamX, le choix du moteur à combustion hydrogène résulte d’un choix pragmatique. « Les véhicules thermiques à hydrogène ne présentent pas les principaux inconvénients des véhicules hydrogène à pile (FCEV) qui nécessitent métaux et terres rares pour leur fabrication » explique le constructeur dans son communiqué.
 
Sur les arguments favorables au moteur à combustion hydrogène, la marque évoque notamment une « meilleure stabilité » sur les coûts de production mais aussi une plus grande robustesse de la technologie. « Là où celles-ci (les piles NDLR) requièrent un hydrogène très pur, entraînant le remplacement régulier des filtres à air et à hydrogène, la combustion interne tolère un hydrogène moins pur et meilleur marché » justifie le constructeur. Une position similaire à celle du géant indien Tata Motors qui avançaient il y a quelques mois les mêmes arguments.
 
« Ce choix industriel accélère le développement de NAMX et renforce notre capacité à atteindre un marché élargi. L'adoption de la motorisation ICE pour le HUV repose sur une logique claire : recourir à une technologie éprouvée, fiable et économique, afin d’ouvrir de nouveaux horizons pour la mobilité durable » Faouzi ANNAJAH, fondateur et PDG de NAMX.


Faouzi Annajah, CEO de NAMX, pose aux côtés du futur bloc V8 à hydrogène du constructeur

Une technologie fournie par GCK

Pour développer son SUV à moteur hydrogène, NamX a retenu la technologie sur base V8 développée par Solution F, filiale de l'entreprise GCK, qui s'était illustrée il y a quelques mois avec la Foenix H2, un concept de GT à moteur hydrogène.

Reste à maintenant à connaitre les performances de cette nouvelle version du HUV. Sur la version à pile à combutible, le constructeur annonçait à l'époque deux niveaux de puissance : 300 chevaux en propulsion et 550 chevaux en transmission intégrale. Des configurations qui pourraient évoluer avec ce nouveau choix du moteur à combustion hydrogène  

 




A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.

NamX HUV

Première voiture à hydrogène du jeune constructeur, le NamX HUV est un grand SUV à pile à combustible. Annonçant jusqu'à 800 km d'autonomie, il entamera sa commercialisation à horizon 2025.

Annonces