Nikola et Iveco avancent sur la production de camions hydrogène

Nikola et Iveco avancent sur la production de camions hydrogène
Courant 2021, Nikola (constructeur américain de camions hydrogène) et Iveco produiront leurs premiers poids-lourds électriques dans l'usine Iveco d'Ulm (Allemagne). Fruit d’une partenariat conclu fin 2019, cette mise en production d’une première série de camions électriques permettra au port de Hambourg d’en être doté (25) et de livrer quelques clients outre-atlantique. Dés début 2023, les premières versions à pile à combustible devraient sortir des nouvelles chaînes de montage.
 
Enfin une bonne nouvelle pour Nikola qui avait dû revoir deux fois à la baisse son objectif de livraisons pour 2021, notamment  pour cause de pénurie mondiale de semi-conducteurs.

Entre 25 et 50 véhicules devraient être assemblés dans l’une des usines d’Iveco en Allemagne : les premiers destinés à des clients américains et 25 d’entre eux pour le port de Hambourg (livraison prévue courant 2022), client pilote pour l’Europe.



 
Passée la période de test et de mise en production de petites séries, 3 000 véhicules par an devraient sortir, à terme, du site de fabrication . Pour Mark Russell, PDG de Nikola,  «il s'agit d'une nouvelle étape importante pour Nikola. Notre objectif est maintenant d'assurer le succès de cette opération et de prendre conjointement la tête du transport lourd à longue et courte distance neutre sur le plan climatique». Ambition partagée par Gerrit Marx, président la filiale Iveco concernée qui «poursuit sa stratégie et sa vision d'être un leader mondial des solutions de transport à émissions nulles».
 
Dans le cadre de ce partenariat, la start-up américaine fournit la chaîne cinématique électrique et Iveco la plateforme S-Way, y compris la cabine du conducteur. Les entraînements, les systèmes de commande et l'infotainment développés par Nikola ont été intégrés dans ce châssis. La version électrique à batterie de ce camion, commercialisé sous l’appellation Nikola Tre, devrait avoir une autonomie allant jusqu'à 560 kilomètres. Au cours du second semestre 2023, le Tre sera également lancé avec une pile à combustible.