Le nouveau Renault Master hydrogène se dévoile à Solutrans

Le nouveau Renault Master hydrogène se dévoile à Solutrans

Hyvia a profité du salon Solutrans pour présenter la toute nouvelle version de son Renault Master hydrogène. 

Préparant l’arrivée pour 2025 d’un premier véhicule de grande série, Hyvia continue de faire évoluer sa technologie. Alors qu’elle commercialise déjà une première version du Renault Master à hydrogène, la joint-venture de Renault et de Plug profite de Solutrans, le grand rendez-vous international des professionnels du transport, pour présenter sa toute nouvelle architecture.

Côté design, pas de changement puisqu’Hyvia conserve le même châssis que la version précédente qui repose en fait sur l’ancien Master et non le nouveau dont la première mondiale a eu lieu sur Solutrans. Une façon pour les équipes d’Hyvia de continuer à peaufiner la techno avant le passage sur la nouvelle plateforme, prévu pour 2025.


Les deux versions du Master H2-Tech : la nouvelle à gauche et à la première à droite.

Sur la partie technique, les changements se situent essentiellement dans l’emplacement des composants. Auparavant située sur le toit, la pile à combustible de 30 kW est déplacée au niveau du compartiment moteur tandis qu’une armoire électrique, équivalente à une capacité de 400 litres, prend place au fond de l’espace de chargement. Bridé à 90 km/h, le moteur reste limité à 57 kW. Idem pour la batterie dont la capacité atteint 33 kWh.

Des réservoirs plus compacts

En matière de stockage, les quatre réservoirs auparavant situés sur le toit sont déplacés sous le plancher. Une nouvelle configuration qui simplifie la conception, évitant un renforcement de la structure, tout en donnant la possibilité de placer des équipements sur le toit. Mais comme nous l’avions remarqué dans notre précédent article, ce nouveau Master H2-Tech perd en autonomie. Plus courte que la première version, configurée en L3H3+, cette seconde mouture a dû recourir à des réservoirs à la fois moins épais et plus longs. Résultat : la capacité  diminue de près de 40 %, passant de 6.4 à 4 kilos, toujours en 700 bars. Même constat au niveau de l’autonomie qui passe de 405 km à 320 kilomètres seulement.

D’où la volonté d’Hyvia de continuer à commercialiser l'ancienne version à l'autonomie supérieure. En parallèle, la nouvelle version permet d'adresser des marchés complémentaires. Ce sera notamment le cas pour le « Delivery » avec la version L2H2, dotée d’un volume utile de 10.4 m³.



Lancement début 2024

En matière de calendrier, cette nouvelle version du Master H2-Tech est sur le point de terminer la phase d'homologation préalable à une commercialisation et à des livraisons annoncées pour le second trimestre 2024. « Les PV de réception des essais sont finalisés et ont été transmis aux autorités pour une homologation que l'on espère obtenir dès cette fin d’année » nous explique Eric Blanchard, directeur ingénierie de Hyvia.

« Ici, nous sommes encore en adaptation dans une usine à petite cadence. L'objectif, c’est d’intégrer à partir de 2025 cette version hydrogène sur le flux de production de nouveau Master (à Batilly ndlr) » rappelle le représentant de Hyvia. « L’intégration sera encore améliorée par rapport à ce qu’on a pu faire ici au niveau des réservoirs mais aussi de l’interface homme-machine qui sera totalement intégrée. Nous n’aurons pas d’écrans complémentaires comme sur les versions actuelles. Tout sera au tableau de bord. L'armoire électrique sera aussi déplacée. Au final, l'intégration sera totalement transparente. Vous ne pourrez pas voir de différence entre un véhicule thermique, un véhicule hydrogène et un véhicule purement électrique » résume-t-il.

En 2025, la technologie hydrogène de HYVIA sera intégrée sur la plateforme du nouveau Master avec des volumes de production beaucoup plus importants.
A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.

Annonces