La première BMW à hydrogène de série arrivera d'ici 2030

La première BMW à hydrogène de série arrivera d'ici 2030
Selon le responsable du programme hydrogène de BMW, la première voiture à pile à combustible du constructeur allemand arrivera probablement dans la seconde moitié de la présente décennie.

En complément de sa stratégie électrique, BMW continue d’avancer dans le domaine de la technologie hydrogène. Alors qu’il vient de lancer à Anvers ses BMW iX5 Hydrogen, une petite série destinée à des tests clients, le constructeur évoque déjà la commercialisation de modèles destinés au grand public.

« La mise à l'échelle des voitures électriques à batterie atteindra certaines limites et les limites seront différentes selon les pays. Il peut s'agir de matières premières. Il pourrait s'agir d'infrastructures. » a justifié Jürgen Guldner, en charge du programme hydrogène du constructeur, lors d’une interview nos confrères britanniques d’Autocar. Pour le responsable, l’émergence des voitures hydrogène n’est désormais qu’une « question de temps ». 

La problématique de l’infrastructure

Si BMW multiplie les annonces autour de la voiture hydrogène depuis déjà plusieurs mois, la mise en place d’une véritable offre commerciale reste dépendante du déploiement des stations. Sur ce point, le constructeur compte sur la révision de la directive européenne sur les carburants alternatifs (AFI).

La proposition actuelle vise à rendre obligatoire l’installation d’une station de ravitaillement tous les 150 km pour les poids lourds le long des principaux axes routiers européens. Un maillage qui profiterait également aux voitures particulières.




Baisse des coûts

Autre enjeu pour le constructeur : celui de la baisse de coûts. S’il n’a pas donné d’information quant au prix des actuelles iX5 Hydrogen, aujourd’hui assemblées en petite série, le constructeur table sur l’augmentation des volumes pour réduire les coûts de fabrication.

« Nous avons [déjà] vu une baisse assez forte des coûts au cours des dernières années », a indiqué le représentant de BMW, rappelant que la part de matières premières sur une voiture à pile à combustible hydrogène était inférieure à celle d’un modèle équivalent à batteries.

Une approche modulaire

Pour développer plus rapidement son offre hydrogène, BMW mise sur sa future plateforme Neue Klasse. Annoncée pour 2025, cette dernière est conçue comme une base multi-énergies. Avant tout optimisée pour les véhicules 100 % électriques, elle pourra également accueillir des blocs thermiques et de l’hydrogène. Selon Jürgen Guldner, la première voiture à pile à combustible BMW issue de la plateforme arrivera « probablement » dans la seconde moitié de la présente décennie.

« Nous allons développer des réservoirs qui seront différents [des réservoirs en forme de T à l'intérieur de l'iX5] et qui s'intégreront dans l'espace où sont logées les batteries d'une voiture électrique » a indiqué l’ingénieur de BMW. En Allemagne, le constructeur est notamment partenaire du projet FlatHyStor qui vise à mettre au point une nouvelle génération de réservoirs plats pour stocker l’hydrogène. Une solution qui serait idéale pour la future plateforme de la marque.  
A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.

Annonces