Station hydrogène : Avec Hyla, Nikola monte en puissance

Mis à jour le 27.01.2023 à 13:13
Station hydrogène : Avec Hyla, Nikola monte en puissance
Nouvelle branche dédiée à l’énergie de Nikola, Hyla aura à charge d’opérer le futur réseau de stations hydrogène du constructeur.

Associé à Iveco pour industrialiser et commercialiser son poids lourd à hydrogène Nikola Tre en Europe, l’Américain Nikola Motor lance une nouvelle marque dédiée à son activité « énergie ». Baptisée Hyla, celle-ci aura pour mission de prendre le relai sur la production et la distribution d’hydrogène, jusqu’ici gérées en interne par la marque.

Sur le volet production, Hyla aura à charge de mener cinq projets sur le sol américain. Baptisé « Phoenix Hydrogen Hub », le plus connu est situé dans la ville de Buckeye, non loin du siège de Nikola en Arizona, et représente à lui seul une production de 150 tonnes/jour à terme. La première phase sera achevée au second semestre 2024 avec une capacité de production de 30 tonnes par jour.

Trois autres sites seront répartis entre Terre Haute (Indiana – 50t/j), Crossfield (Alberta – 60 t/j), Clinton (Pennsylvanie 100 t/j) tandis qu’un quatrième est issu d’un accord entre Nikola et Plug Power pour la fourniture de 150 tonnes d’hydrogène par jour.





Objectif : 60 stations hydrogène d'ici à 2026

L’hydrogène produit sur les différents sites sera directement fléché vers le réseau de stations-service d’Hyla. La jeune entreprise projette d’en déployer 60 d’ici à 2026. Les premiers hubs doivent être construits en Californie, plus précisément dans la ville d'Ontario et à Colton.

Au-delà des stations fixes et pour mieux accompagner le développement du marché, Hyla s’appuiera également sur la station mobile récemment présentée par Nikola. Particulièrement novatrice, celle-ci fonctionne en 700 bars et peut être associée à une remorque capable d’embarquer jusqu’à 960 kilos d’hydrogène.



« Nikola est la seule entreprise qui intègre avec succès un nouveau produit révolutionnaire, le camion à pile à combustible à hydrogène, et la chaîne d'approvisionnement complète de l'infrastructure d'énergie hydrogène sous un même toit », a déclaré le PDG et président de Nikola, Michael Lohscheller.

S’il indique vouloir faire de Hyla une entité mondiale, Nikola n’a pas officiellement confirmé son lancement en Europe où il compte déjà le groupe énergétique allemand E.ON comme partenaire sur le volet infrastructures.

A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.
Annonces