Station hydrogène : Hyundai à la rescousse de Hynet

Station hydrogène : Hyundai à la rescousse de Hynet
Source : Hynet
Hyundai Motor va être contraint de sauver financièrement HyNet, le plus grand opérateur sud-coréen de stations d'hydrogène.

Croulant sous les dettes, KOGAS, le fournisseur de gaz naturel de l'État qui détient la plus importante participation (28,52 %) dans HyNet, est actuellement incapable de lui apporter un soutien économique. Cette donc à Hyundai, son second investisseur, que revient cette lourde charge.

Depuis son lancement en 2019, HyNet n'a cessé de cumuler les pertes, ce qui a entraîné une dépréciation partielle de son capital. Sa perte nette a atteint 8,4 milliards de wons en 2022 (5,8 millions d'euros), contre 4,7 milliards de wons en 2021 (3,26 millions d'euros).

"Notre entreprise souffre aussi de difficultés financières. C'est la raison pour laquelle nous avons rejeté la demande d'HyNet consistant à augmenter le capital versé cette année", ont justifié les représentants de KOGAS. "Notre propre dette a atteint 47 000 milliards de wons à la fin de l'année dernière. Néanmoins, nous avons finalisé le paiement de 30 milliards de wons que nous devions investir, conformément à notre accord de coentreprise."

Un investissement stratégique 

Si HyNet fait faillite, les conducteurs de véhicules à pile à combustible sud-coréens seront confrontés à un gros problème d'approvisionnement. Cela fragilise également les plans du gouvernement qui a récemment annoncé de nouvelles pour supporter la filière

Pour Hyundai, qui a enregistré l'an dernier des bénéfices records, l'investissement dans Hynet se révèle stratégique. Il est surtout essentiel pour accompagner le développement de l'offre hydrogène du constructeur qui prévoit notamment d'introduire une nouvelle version de son SUV à pile à combustible Nexo en 2025.
Want to promote your activities to a French qualified professional audience?
Join our partners now to secure new business opportunities!
Learn more



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.
Annonces