Stellantis : le pick-up à hydrogène RAM 5500 sera assemblé au Mexique

Stellantis : le pick-up à hydrogène RAM 5500 sera assemblé au Mexique
Alors qu’il accélère la production de ses utilitaires à hydrogène, le groupe Stellantis a donné de nouveaux détails quant au lancement de son premier pick-up à hydrogène.

Prévu pour le marché américain, le premier pick-up à hydrogène de Stellantis doit arriver à horizon 2026. Si le constructeur n’avait pas encore donné beaucoup d’éléments quant au futur véhicule, Jean-Michel Billig, responsable du programme hydrogène du groupe, a révélé quelques informations exclusives lors d’un entretien accordé au quotidien allemand Welt.

Alors que Stellantis entame cette année la production de ses grands utilitaires à hydrogène en Pologne, le responsable a confirmé que le développement de l’offre hydrogène du constructeur « devrait suivre rapidement ». A ainsi été confirmé le lancement d’une version à pile à combustible du grand pick-up RAM 5500 dont la fabrication aura lieu au Mexique.

Une capacité de 100 000 véhicules par an d'ici 2030

Si les ventes d’utilitaires à pile à combustible démarrent doucement, avec 350 véhicules mis à la route depuis fin 2012, Jean-Michel Billig estime que l’hydrogène sera un « élément essentiel » pour la mobilité décarbonée. « Nous souhaitons proposer une gamme de produits totalement décarbonée en Europe à partir de 2030. Nous avons également besoin de cette technologie pour cela » a expliqué le responsable.

Sans opposer l’hydrogène à la solution électrique à batteries, Stellantis souhaite augmenter sa capacité de fabrication de véhicules à pile à combustible à 100 000 unités par an d'ici à 2030. « Au cours de la prochaine décennie, nous prévoyons une part de marché importante pour cette technologie. Pour les véhicules utilitaires, elle pourrait atteindre 40 % », a chiffré le Jean-Michel Billig.
Want to promote your activities to a French qualified professional audience?
Join our partners now to secure new business opportunities!
Learn more



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.
Annonces