Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Toyota pousse ses pions sur l'échiquier de la mobilité hydrogène

Toyota pousse ses pions sur l'échiquier de la mobilité hydrogène
Il s’agit de la 3e édition de cette opération lancée en 2017 au Japon par Toyota Mobility Foundation (TMF) pour soutenir des solutions innovantes concernant le développement de l’hydrogène. Et ce, principalement pour répondre aux enjeux environnementaux et de la mobilité durable. Aux Etats-Unis, le constructeur étend la garantie de sa courte gamme H2 en cours d’évolution.
 

Réservé aux chercheurs japonais

Dans son appel, la fondation Toyota pour la mobilité s’adresse aux jeunes chercheurs universitaires ou ceux collaborant à différentes structures du secteur public au Japon. Les candidats sont invités à soumettre leurs propositions qui doivent s’inscrire dans les domaines suivants : production d’hydrogène ; stockage et transport de ce gaz ; applications exploitant ce produit ; systèmes d’énergie ; dispositifs H2 avec visées sociales. TMF a bloqué pour cette session une enveloppe d’environ 100 millions de yens, soit l’équivalent de 840.000 euros.
 

Sélection

10 à 20 projets seraient retenus, chacun pouvant, au maximum, être doté d’une bourse de 84.000 euros, à étaler sur une période de 1 à 3 ans selon la nature du projet. Pour TMF, il s’agit de parvenir à lever un des freins les plus puissants au développement de l’exploitation de l’hydrogène comme énergie, en particulier pour la mobilité : un coût de mise en œuvre élevé et souvent dissuasif. C’est pourquoi la sélection des projets s’effectuera principalement autour de 2 critères : capacité à réduite les émissions de dioxyde de carbone, et faisabilité financière.

A noter que les bénéficiaires des 2 précédentes éditions poursuivent leurs travaux en collaboration avec le personnel de Toyota mobilisé pour ces appels à projets.
 

Programme quinquennal

Lancé en 2017 pour une durée de 5 ans, le programme de Toyota Mobility Foundation pour doper la recherche autour de l’hydrogène révèle l’objectif du constructeur de s’imposer au sein d’une mobilité décarbonée à associer avec les énergies renouvelables. En plus de s’intéresser à l’environnement, TMF se projette dans des actions qui évitent l’épuisement des ressources.

En ciblant de jeunes chercheurs, le constructeur espère favoriser le recrutement de la prochaine génération d’experts H2. Il encourage en outre le transfert, vers la recherche sur l’hydrogène, de connaissances et de technologies qui relèvent d’autres domaines mais pourraient booster son actuelle orientation principale pour la mobilité de demain.
 

Extension de garantie

Fermement impliqué dans la mobilité hydrogène, Toyota révise aux Etats-Unis la garantie sur sa Mirai. Le modèle 2020 bénéficiera, au premier des 2 termes échu, d’une protection qui s’étendra sur 10 ans ou 150.000 kilomètres, contre 8 ans ou 100.000 km jusqu’ici.

A préciser que la seconde génération de la Mirai sera présentée le 23 octobre prochain au salon de l'auto de Tokyo