Train hydrogène : Alstom pose ses bases au Québec

Train hydrogène : Alstom pose ses bases au Québec
Alstom testera son train à hydrogène Coradia iLint durant l’été au Québec. Une première en Amérique du Nord !

Le premier train à pile à combustible d’Alstom continue de séduire. Testé pour la première fois en France il y a quelques jours, le Coradia iLint s’apprête à traverser l’Atlantique pour une première expérimentation grandeur nature.

Menée en partenariat avec Gouvernement du Québec, Chemin de fer Charlevoix, Train de Charlevoix, Harnois Énergies et HTEC, celle-ci débutera à l’été 2023 pour une période de trois à quatre mois durant laquelle le train hydrogène d’Alstom sera testé en conditions commerciales sur une ligne reliant le Parc de la Chute-Montmorency et la ville de Baie-St-Paul le long du fleuve Saint-Laurent.

Le train sera alimenté par de l’ hydrogène vert produit par Harnois Énergies sur son site de la Ville de Québec.


Une première en Amérique du Nord

« Le Québec sera la première juridiction d’Amérique à faire circuler un train de passagers zéro-émission alimenté par de l’hydrogène vert » souligne Alstom dans son communiqué.

« Le Québec est en train de se positionner comme un pôle d’expertise en transport durable sur le continent. Des innovations porteuses comme celles d’Alstom vont non seulement nous aider à atteindre nos objectifs ambitieux de lutte contre les changements climatiques, mais elles vont aussi pouvoir s’exporter ailleurs dans le monde » a souligné François Legault, premier ministre du Québec.

A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.
Annonces