Alstom vend ses premiers trains à hydrogène en Italie

Alstom vend ses premiers trains à hydrogène en Italie
Alstom vient de remporter un nouveau contrat en Italie pour la fourniture de six trains à hydrogène pour la région de Milan.

Alstom multiplie les contrats dans le domaine du train à hydrogène. Après l’Allemagne, l’Autriche, le Royaume-Uni et les Pays-Bas, le groupe tricolore vient de conclure un premier contrat de 160 millions en Italie où il fournira à la compagnie régionale Ferrovie Nord Milano (FNM), six trains à hydrogène.

Les nouveaux trains à hydrogène seront basés sur la plate-forme ferroviaire régionale Coradia Stream d'Alstom. Dédiée au marché européen et déjà produite pour l'Italie par les principaux sites italiens d'Alstom, le modèle sera équipé de la  même technologie de propulsion par pile à combustible que celle utilisée sur le Coradia iLint. « La version à hydrogène égalera les performances opérationnelles des trains diesel, y compris leur autonomie » promet le communiqué du constructeur. La livraison du premier train doit intervenir dans les 36 mois suivant la date de commande.

« Nous sommes immensément fiers d'introduire la technologie des trains à hydrogène en Italie, et nous reconnaissons la confiance que nous accorde notre client italien. Cette évolution confirme le rôle d'Alstom dans la définition de l'avenir de la mobilité. Ces trains, ainsi que les Coradia iLint qui ont déjà fait leurs preuves en service commercial en Allemagne, représentent une autre étape importante dans la transition vers des systèmes de transport durables à l'échelle mondiale. Je saisis cette occasion pour féliciter la FNM d'avoir démontré qu'elle est un leader dans ce domaine », déclare Gian Luca Erbacci, vice-président senior d'Alstom Europe.