Hydrogène liquide : avec le projet GOLIAT, Airbus s'attaque aux infrastructures

Hydrogène liquide : avec le projet GOLIAT, Airbus s'attaque aux infrastructures
Airbus est le chef de file du projet GOLIAT (Ground Operations of LIquid Hydrogen AircrafT). Réunissant dix partenaires de huit pays européens, il doit permettre d’élaborer des infrastructures test de distribution d’hydrogène liquide, destinées aux futurs avions hydrogène.
 
Airbus est très avancé dans la construction de son futur avion hydrogène dont le premier vol est prévu pour 2035. Explorant simultanément la piste de la pile à hydrogène et des moteurs à combustion d’hydrogène, l’avionneur multiplie, en plus, les collaborations pour permettre l’adaptation de l’écosystème aéroportuaire à l’arrivée de ce nouveau carburant. Après le projet Hyport à Toulouse, le protocole signé avec Linde… Airbus vient de s’engager dans le projet GOLIAT.
 
Bénéficiant d’un financement européen de 10,8 millions d'euros (programme-cadre Horizon Europe), sur une durée de quatre ans, il doit démontrer la faisabilité de mise en œuvre du ravitaillement à haut débit des avions en hydrogène liquide qui offre un réel avantage en aéronautique : sa haute densité énergétique offrira aux avions un rayon d’action accru.
 

Des tests prévus dans trois aéroports européens

Avec neuf autres partenaires (Chart Industries (République tchèque, Italie), TU Delft (Pays-Bas), Leibniz University Hannover (Allemagne), Royal Schiphol Group (Pays-Bas), Rotterdam Aéroport de La Haye (Pays-Bas), aéroport de Vinci (France, Portugal), aéroport de Stuttgart (Allemagne), H2FLY (Allemagne) et aéroport de Budapest (Hongrie)), Airbus va développer, tester et définir un cadre de certification des futures stations d’avitaillement en LH2. Trois aéroports (Rotterdam La Haye, Budapest et Stuttgart) ont été retenus pour mener les essais à échelle réelle.
 
Pour Karine Guénan, vice-présidente de l'écosystème ZEROe (Airbus), cet investissement dans GOLIAT confirme que « Airbus continue de croire que l’hydrogène sera un carburant important pour l’avenir de l’aviation… et est heureux d’avoir l’opportunité de contribuer à établir le dossier opérationnel en faveur de l’utilisation quotidienne généralisée de l’hydrogène liquide dans les aéroports ».
 
 

A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.
Annonces