Moteur hydrogène : Volvo prêt à mettre les gaz !

Moteur hydrogène : Volvo prêt à mettre les gaz !
Cherchant à approfondir ses connaissances dans le moteur à combustion interne à hydrogène, le groupe Volvo va recruter deux doctorants pour travailler sur la technologie.

En matière d’alternatives au diesel, Volvo ne compte pas mettre tous ses œufs dans le même panier. S’il travaille naturellement sur l’électrique à batteries, le constructeur s’intéresse également de près à l’hydrogène. Outre les premiers tests de son camion à pile à combustible, le groupe entend accélérer ses recherches dans le moteur hydrogène en lançant des bourses de doctorat dédiées à la technologie.

Deux doctorants seront ainsi recrutés au cours du premier trimestre 2024 pour mener leurs recherches à l'Université de technologie Chalmers et à l'Université de Lund, en Suède, tout en étant employés par le groupe Volvo. Une fois recrutés, les candidats retenus deviendront doctorants industriels et réaliseront leurs recherches au cours de la période 2024-2029.

« Nous pensons que l'avenir exigera des applications de propulsion variées pour répondre aux besoins de nos clients et aux exigences environnementales. C’est pourquoi nous adoptons une approche en trois volets en matière de propulsion. Je considère le moteur à combustion interne fonctionnant à l' hydrogène vert comme une autre solution très intéressante que nous testons actuellement dans nos laboratoires de moteurs et dans nos véhicules d'essai » a précisé Lars Stenqvist, directeur technologique du groupe Volvo.

Cette initiative n’est pas la seule lancée par Volvo dans le domaine du moteur à hydrogène. Membre aux côtés de BMW du consortium HyCET, le groupe s’est également rapproché de son partenaire Westport pour étudier la possibilité d’une co-entreprise.  
 



A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.

Annonces