Le plus gros avion à hydrogène au monde prend son envol !

Le plus gros avion à hydrogène au monde prend son envol !
ZeroAvia vient de franchir un cap décisif dans l'aéronautique. Le constructeur anglo-américain est en effet parvenu à faire voler le plus gros aéronef propulsé par un moteur hydrogène/électrique !

Après avoir obtenu en fin d'année ses autorisations, ZeroAvia vient d'effectuer son premier essai en vol. Réalisé avec un Dornier 228 de 19 places, celui-ci a duré 10 minutes. Il a eu lieu depuis le centre de recherche de ZeroAvia situé dans l'aéroport de Cotswold, lui-même localisé dans le comté anglais du Gloucestershire.

Les équipes de ZeroAvia ont modifié l'avion bimoteur en installant un moteur hydrogène/électrique sur son aile gauche (la droite étant équipée d'un moteur Honeywell TPE-331). Ce prototype de groupe motopropulseur est alimenté par deux piles à combustible et des batteries lithium-ion. Les réservoirs d'hydrogène sont quant à eux logés dans la cabine de l'aéronef, ce qui ne serait pas le cas s'il s'agissait d'un appareil commercial.


Une étape cruciale pour ZeroAvia

Ce vol réussi, qui vient d'entrer dans l'histoire, s'inscrit dans le cadre de HyFlyer II, un programme soutenu par le gouvernement britannique. Cette initiative vise à développer le groupe motopropulseur hydrogène/électrique ZA-600 de 600 kW qui permettra à des avions de 9 à 19 places de voler sans émettre de gaz à effet de serre.

"Il s'agit d'une étape cruciale, non seulement pour ZeroAvia, mais également pour l'industrie aéronautique. Elle prouve que notre système de propulsion est arrivé à maturité et que les vols commerciaux à zéro émission seront réalisables dans quelques années", a commenté Val Miftakhov, le créateur et PDG de ZeroAvia.



L'entreprise tente d'obtenir une configuration certifiable permettant à des liaisons commerciales d'employer sa technologie d'ici à 2025. Le Dornier 228 réalisera encore plusieurs vols d'essai depuis Kemble et des vols de démonstration depuis d'autres aéroports situés en Angleterre.

ZeroAvia travaille également sur un autre groupe motopropulseur hydrogène/électrique de 2-5 MW qui pourra faire voler des avions transportant 90 passagers.



Annonces