Un premier train à hydrogène en test sur le réseau ferré espagnol

Mis à jour le 08.06.2023 à 21:28
Un premier train à hydrogène en test sur le réseau ferré espagnol
Le projet FCH2Rail entre en phase d'essai sur les voies espagnoles, avec la mise en circulation du premier train hydrogène prototype sur la ligne Zaragoza-Canfranc, dans les Pyrénées aragonaises. Les tests se poursuivront ensuite sur les lignes de Madrid et de Galice avec comme objectif une entrée en phase d’exploitation fin 2024.

Initié début 2021, le projet FCH2Rail (doté d'un budget de 14 millions d'euros, dont 10 millions sont financés via l’Union européenne par le Clean Hydrogen Partnership), franchit un cap important avec la mise sur les rails d’un train de démonstration bimode équipé de piles à combustible à hydrogène.

D’emblée, le consortium réuni autour du projet (composé de CAF, DLR, Toyota, Renfe, Adif, CNH2, IP et Stemmann-Technik) a opté pour un vrai test grandeur nature. Outre l'autorisation obtenue de procéder à des essais sur le réseau ferroviaire national espagnol, il a choisi une portion de voie particulièrement exigeante :  la ligne Saragosse- Canfranc, dont les pentes raides et élevées sollicitent énormément les systèmes de production d'énergie.




Victoire sur toute la ligne ! Le train de démonstration, un Civia de Renfe, a circulé sur la ligne Saragosse-Canfranc à la fois en mode électrique (dans la zone électrifiée) et en mode hybride, combinant l'énergie des piles à hydrogène et des batteries, dans les sections non électrifiées. 

Le Civia (électrique à catenaires) a été doté d’un nouveau système combinant piles à hydrogène et batteries rechargeables. L’expérience tireé précédemment de la phase d'essais statiques à l'usine CAF de Saragosse et de la mise en oeuvre des premiers ravitaillement en hydrogène et des essais dynamiques (commencé à la mi-2022) sur une voie privée ; ont permis de valider rapidement les processus d'analyse des risques, pour obtenir l’autorisation de mise au rail dans le réseau public.

Le succès du développement de ce projet confirme le consortium FCH2Rail dans le choix des options retenues pour le développement d’une mobilité ferroviaire décarbonnée. De plus, c’est un véritable écosystème qui est en train de se construire en Espagne avec l’arrivée dans le projet d’Iberdrola pour la fourniture d’hydrogène vert, de Shie-Arpa pour les équipements de distribution d'hydrogène à haute pression et de producteur d' hydrogène vert pour les applications de mobilité. 
 
A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.
Annonces