Camion minier à hydrogène : Komatsu se rapproche de General Motors

Camion minier à hydrogène : Komatsu se rapproche de General Motors
General Motors et le fabricant d'engins miniers Komatsu vont collaborer sur le développement d'un nouveau module d'alimentation à pile à combustible. Celui-ci permettra la conversion à l'hydrogène du camion 930E de Komatsu, le tombereau minier électrique le plus vendu au monde.

L’américain GM multiplie dans le domaine de l’hydrogène. Après avoir récemment annoncé un rapprochement avec Autocar Industries, le groupe automobile vient d’officialiser un nouvel accord avec Komatsu, entreprise japonaise spécialisée dans les engins miniers.

Les deux partenaires testeront leur premier prototype vers 2025 sur le site de R&D de Komatsu situé au sein de l'Arizona Proving Grounds (AZPG). Le véhicule minier, dont la charge utile nominale s'élèvera à 320 tonnes et la vitesse maximale à 65 km/h, sera alimenté par plus de 2 mégawatts de cubes d'énergie HYDROTEC.




"Les piles à combustible peuvent jouer un rôle majeur pour décarboner les camions miniers", explique Charlie Freese, directeur exécutif de la division Global HYDROTEC de General Motors. "Elles constituent la meilleure solution pour permettre un fonctionnement sans émissions de ces véhicules très imposants et puissants, tout en facilitant leur ravitaillement."

Ce n'est pas le premier partenariat signé par Komatsu dans le domaine de l'hydrogène. En 2022, la société japonaise avait déjà signé un partenariat avec l'américain Cummins pour explorer plus largement le développement de solutions zéro mission. 



A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.
Annonces