Méga-commande de bus à hydrogène pour l'Ile de France

Méga-commande de bus à hydrogène pour l'Ile de France
Selon les informations du Journal du Dimanche, près de 50 bus à hydrogène sillonneront les routes franciliennes d’ici à fin 2023.
 
L’hydrogène accélère en région francilienne ! Selon le JDD, le conseil d’administration d’Île-de-France Mobilités débutera ce mardi une procédure d’acquisition de nouveaux 47 bus à hydrogène à travers un investissement de 48 millions d’euros. Ces derniers viendront compléter ceux déjà testés depuis 2019 sur différentes lignes du réseau francilien.
 
Visant un parc 100 % propre d’ici à 2025 en zone urbaine et sur l’ensemble de la région d’ici à 2029, Île-de-France Mobilités misait jusqu’ici essentiellement sur un mix entre électrique à batteries et bioGNV. Le bus hydrogène permettrait ainsi de compléter ces deux technologies avec un certain nombre d’avantages par rapport à l’électrique. « Freins et pneus produisent moins de particules, puisqu’il embarque une batterie pesant seulement une tonne. Et puis l’autonomie est plus importante, plus de 300kilomètres contre 180. D’où un déploiement plus propice en grande couronne ou pour des lignes longue distance » explique Laurent Probst, directeur général d’Île-de-France Mobilités.


Mise à l’échelle

Alors que le marché du bus hydrogène reste encore balbutiant, l’autorité organisatrice des transports de la région francilienne espère envoyer un signal aux constructeurs avec ce premier appel d’offres d’envergure.
 
Alimentés exclusivement avec de l’hydrogène vert, ces bus iront se ravitailler dans un réseau stations partenaires parmi lesquelles figure la station HysetCo de Saint-Cloud, dont l’ouverture est désormais imminente.



 

Annonces